Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ballon au Poing - La saison en salle annulée

-
Par , France Bleu Picardie

Face aux risques liés au coronavirus, la Fédération Française de Ballon au Poing a décidé d'annuler les championnats de France en salle.

Le Ballon au Poing, pratiqué exclusivement dans la Somme, compte environ 700 licenciés (ici Antoine Bouvet de Beauquesne)
Le Ballon au Poing, pratiqué exclusivement dans la Somme, compte environ 700 licenciés (ici Antoine Bouvet de Beauquesne) © Maxppp - D.T.

Trop d’incertitudes, trop de craintes, trop de risques ! Le choix de la raison a prévalu. La Fédération Française de Ballon au Poing annonce dans un communiqué la suppression cette saison des championnats en salle :

"Le Comité Fédéral a pris connaissance des choix gouvernementaux concernant l’assouplissement progressif des mesures de déconfinement dans notre pays. Dans la mesure où la crise sanitaire n’empirerait pas et où l’on verrait même une diminution aux environs de 5000 cas de Covid.19 par jour ainsi qu’une baisse significative des hospitalisations, les salles et gymnases auraient pu être de nouveau accessibles. La décision appartenant bien sûr aux collectivités propriétaires des locaux. Qu’il s’agisse de la compétition chez les jeunes ou celle des seniors, ce sport serait durement impacté par une très importante diminution des concours."

Une situation trop complexe

Le 17/11/2020, le bureau fédéral avait estimé que dans l’éventualité d’une reprise, les concours en catégories seniors ne devaient pas être inférieurs à six. Dans l’hypothèse d’un retour des compétitions début janvier, il ajoutait que les 6 journées visées avaient l’avantage de ne pas modifier le calendrier, ni le programme d’utilisation des salles ou gymnases. Elles permettaient en outre et ce n’était pas négligeable, à tous ceux qui d’ores et déjà avaient prévu de participer en janvier, février et mars 2021 à d’autres manifestations, familiales, amicales, associatives, etc…de pouvoir le faire sans contraintes. Aujourd’hui, en tenant compte des exigences des pouvoirs publics, la situation est beaucoup plus complexe et la marge de manœuvre extrêmement réduite

Face à toutes les interrogations auxquelles il n’y aura pas de réponses fermes avant plusieurs semaines, la question s’est posée d’annuler le championnat en salle Jeunes et Seniors qui devait reprendre début novembre et ce n’est pas sans amertume que ce choix a été effectué

"Pour parvenir au maintien de ce nombre de concours, il aurait été nécessaire de revoir une bonne partie du calendrier avec tout ce que cela comporte d’incertitudes (maintien ou non des disponibilités des salles et/ou gymnases, présence effective des joueurs et des arbitres) sans compter qu’il aurait fallu se soumettre à un renforcement considérable des contraintes sanitaires et devoir jouer sans spectateurs !  Face à toutes les interrogations auxquelles il n’y aura pas de réponses fermes avant plusieurs semaines, la question s’est posée d’annuler purement et simplement le championnat en salle en catégorie Jeunes et Seniors dont les compétitions devaient reprendre début novembre. C’est aux yeux des élu(e)s fédéraux le renoncement aux concours hivernaux qui s’est imposé et ce n’est pas sans amertume que ce choix a été effectué. Cette décision prise, elle est alors assumée avec la certitude qu’elle est celle de la sagesse et de la prudence. La priorité des priorités étant de ne pas exposer la santé des  joueurs et supporters."

"Le Ballon au Poing ne mourra pas!"

"Pour conclure par une lueur d’espoir, les responsables de la FFBP forment le souhait que le prochain comité consacre prioritairement ses efforts pour mettre en place une belle et attrayante saison estivale 2021. Nul doute qu’il réussira ! Comme d’autres sports ou traditions culturelles régionales, malgré tous les bouleversements rencontrés actuellement, le ballon au poing ne mourra pas ! 

La saison dernière, 36 équipes et près de 250 joueurs avaient disputé les championnats de France en salle dont la saison s'était déjà arrêtée prématurément le 13 mars 2020 à cause du coronavirus. La Fédération de Ballon au Poing compte environ 700 licenciés uniquement dans la Somme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess