Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Benjamin Lang : "En aviron, une finale n'est jamais jouée d'avance"

samedi 31 août 2013 à 16:00 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Le bordelais et ses camarades du "huit de pointe" français disputent ce dimanche matin la finale des championnats du monde d'aviron à Chungju en Corée du Sud. Le bateau tricolore n'est pas favori mais a déjà accroché la plupart des autres finalistes cette saison.

aviron illustration
aviron illustration © Panoramic

Les français vont aborder cette échéance sans pression. Les tricolores disputent ce dimanche matin (9h30) la finale de l'épreuve reine de l'aviron : le "huit de pointe". Dire qu'ils ne sont pas favoris est un euphémisme. Le bateau à bord duquel rame le bordelais Benjamin Lang s'est faufilé en finale en remportant la course de barrages. Le "huit" n'est pas une tradition française et la dernière participation à une finale internationale remonte à la 6ème place des Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Pour trouver trace d'une médaille internationale, il faut remonter à ... 1962 avec la 3ème place décrochée aux mondiaux de Lucerne en Suisse. 

Pour autant, Benjamin Lang se prend à rêver. 

"On a déjà battu 4 des 5 bateaux de cette finale. Pour nous le contrat est déjà rempli. On va y aller vaillamment"

Les favoris seront les allemands, champions du monde et champions olympiques en titre . Ils n'ont plus été battu depuis 4 ans dans un grand championnat. Les français craignent également les américains, les seuls qu'ils n'ont pas encore réussi à faire trébucher.

Pour les tricolores, cette finale constitue un bonus. L'objectif prioritaire est de décrocher une médaille lors des championnats du monde en 2015 . Car ils se disputeront en France, à Aiguebelette.

"On a toujours la capacité de créer la surprise"