Tous les sports

Benoît Paire à l'Open de Quimper: "Ce que pense le public? Plus rien à foutre"

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Breizh Izel vendredi 6 mars 2015 à 23:01

Benoît Paire à l'entrainement
Benoît Paire à l'entrainement © MaxPPP

L'ancien numéro 24 mondial s'est qualifié, ce vendredi, pour les demi-finales de l'Open de Quimper. Le tennis-showman s'est aussi agacé face à l'attitude du public breton.

Vainqueur du belge Maxime Authom en 2 sets (7/6 - 6/2); Benoît Paire aurait pu sortir du court avec un grand sourire, saluer les spectateurs et leur dire "à demain". Au lieu de ça, quelques autographes à la volée, un refus de répondre à quelques questions en direct sur le central à la fin du match, et beaucoup d'exaspération. Satisfait d'être qualifié, et d'avoir produit du jeu malgré la fatigue, l'avignonnais l'est beaucoup moins de l'attitude d'une partie des 1 300 spectateurs de Creach Gwen. 

Comme souvent, dans une salle pleine à craquer, le tennisman français a fait le show. Mené dans un premier temps par son adversaire et néanmoins ami, Benoît Paire s'est rapidement vu gagné par la nervosité. Le garçon de 24 ans a ainsi contesté plusieurs balles avant d'être sifflé par certains spectateurs. Agacé, il ne s'est alors pas priver de répondre, parfois de manière virulente. Des jurons, des coups de raquette sur le sol et des cris dans la salle... l'actuel 107ème au classement ATP a vu ressurgir de vieux démons, lui qui se dit aujourd'hui assagi, après une longue traversée du désert. 

Toujours est-il que si Benoît Paire divise, il ne laisse personne indifférent. Certains détestent le personnage, mais beaucoup l'adorent, à l'image de Ronan, pour qui le tennis "est trop calme et manque de nervosité ". Le tennisman, lui, dit n'en avoir "plus rien à foutre de ce que les gens pensent ". Selon lui, une partie du public "ne comprend pas grand chose ". Il regrette que les spectateurs fassent parfois "comme au foot, en sifflant à chaque point ". 

Open Quimper (ENRO)

Open Quimper (SON)

Ce samedi, Benoît Paire affrontera Farrukh Dustov en demi-finale, un joueur mieux classé que lui (106ème à l'ATP) et tête de série numéro 1 dans le tournoi. Un match difficile en perspective, car Benoît Paire est fatigué, lui qui a débarqué à Quimper dimanche dernier, quelques heures après une finale perdue à Cherbourg. 

JDS / TENNIS (SON)