Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux supprime son marathon et le remplace par un semi

-
Par , France Bleu Gironde

La décision était dans les tuyaux depuis quelques semaines. La ville de Bordeaux confirme la suppression de son marathon après six éditions et son remplacement par un semi-marathon.

Sur les 20 000 inscrits en 2019, seuls 1 700 se sont élancés sur le marathon
Sur les 20 000 inscrits en 2019, seuls 1 700 se sont élancés sur le marathon © Maxppp - Maxppp

La décision est confirmée par la ville de Bordeaux qui parle par la voix d'Arielle Piazza, d'une décision "raisonnable". "Ces dernières années", explique l'adjointe aux sports à Bordeaux, "le nombre de participants n'a cessé de baisser sur le marathon pour atteindre 1.700 en 2019, sur 20.000 inscrits au total". Une minorité qui obligeait malgré tout les villes traversées, Bordeaux, Pessac et Talence, à de très gros sacrifices, notamment en termes financiers et d'organisation.

Le choix de la masse

C'est donc le choix de la majorité qui a été fait par la ville lorsque le contrat qui la liait au prestataire de service est arrivé à terme en décembre dernier, et que la société Ironman a préféré se retirer. L'opportunité de revoir les contours de l'événement a donc été saisie et la ville de Bordeaux a décidé de privilégier, les amateurs de semi marathon, "épreuve beaucoup moins médiatique certes, mais beaucoup plus familiale et populaire à la mesure de ce que nous voulons" confirme Laurent Baudinet, le président du Stade Bordelais, qui organise l'événement.

Le coût de l'édition 2019 multiplié par 2

Le parcours réduit de moitié permettra au passage de réduite les coûts d'un événement qui avait battu tous les records l'année dernière : 150 000 euros au lieu des 65 000 initialement prévus, à cause principalement du report en plein mouvement des gilets jaunes et des coûts qui ont dû être réengagés 6 mois plus tard. 

La ville de Pessac notamment avait commencé à tousser, expliquant par la voix du directeur de cabinet de Franck Raynal, que les retombées populaires et festives promises n'étaient pas au rendez-vous. "Nous avons donc demandé à ce qu'on revoit les contours de cet événement". explique Fabien Leroy, qui ne pensait pas au final en être carrément exclu.

Le semi-marathon sera désormais uniquement bordelais

Le nouveau cahier des charges fixé par la ville au Stade Bordelais - qui reste l'organisateur - : que ceux qui ne courent pas s'amusent autant que ceux qui courent. De nombreux événements seront donc organisés dans tous les quartiers de Bordeaux, pour associer les familles et le public.

La date exactes et le parcours seront dévoilés d'ici la fin du mois de février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu