Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Boxe : la havraise Amina Zidani échoue de peu en finale des championnats du monde universitaires

jeudi 6 septembre 2018 à 16:41 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A 24 ans, Amina Zidani s'est inclinée en finale des championnats du monde universitaires. Malgré un beau combat, la boxeuse licenciée à la Don't Panik Team du Havre a échoué, face à une boxeuse russe, à Elista, en Russie.

Amina Zidani possède déjà trois ceintures de championne de France
Amina Zidani possède déjà trois ceintures de championne de France - Don't Panik Team

Le Havre, France

Triple championne de France en titre, avec notamment deux médailles décrochées chez les - de 60 kgs, Amina Zidani n'est pas passée loin d'un premier titre sur la scène internationale. Licenciée à la Don't Panik Team du Havre, protégée de la famille Zaouiche, la jeune boxeuse havraise s'est inclinée, ce mercredi, en finale des championnats du monde universitaires, à Elista, en Russie. La jeune femme a été battue par une russe : Ornella Kheteeva. La française s'est pourtant montrée beaucoup plus offensive que son adversaire. Plus agressive, aussi. La russe a souvent fui sur le ring, et parfois refuser le combat, mais elle s'est montrée plus juste dans ses frappes, selon les juges. 

L'argent pour Amina Zidani

Amina Zidani a tout de même obtenu sa première médaille dans une compétition mondiale. Elle, qui s'entraîne aussi et surtout à l'Insep, ambitionne désormais de participer aux JO de Tokyo en 2020. Avant cela et après avoir montré un beau visage en Russie, elle espère aussi participer aux prochains championnats du monde, au mois de novembre.

Le bronze pour Lounès Hamraoui

Licencié au Noble Art de Rouen et champion de France en titre chez les - de 60 kilogs, le prometteur Lounès Hamraoui a  quant à lui décroché la médaille de bronze à l'occasion de ces championnats du monde universitaires.