Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Boxers de Bordeaux : un derby pour se relancer après la sortie de route en Coupe de France

-
Par , France Bleu Gironde

Éliminés dès leur entrée en lice en Coupe de France de hockey sur glace, les Boxers de Bordeaux vont devoir remettre la marche avant en championnat, ce vendredi, à Anglet. Huitièmes de Ligue Magnus, les Bordelais cherchent encore l'équilibre, admet leur entraîneur Olivier Dimet.

Olivier Dimet, l'entraîneur des Boxers de Bordeaux.
Olivier Dimet, l'entraîneur des Boxers de Bordeaux. © Maxppp - Nini Calimoutou

Bordeaux, France

Réaliser un beau parcours en Coupe de France de hockey sur glace était un des objectifs de la saison des Boxers de Bordeaux. Il s'est envolé dès les 16es de finale contre Clermont, qui évolue une division en-dessous (défaite 5-4 après les tirs au but). "On a manqué d'humilité en pensant que s'appeler Bordeaux allait suffire" admet l'entraîneur Olivier Dimet, qui ne vise pas autre chose que la victoire ce vendredi en terres basques, pour la 14ème journée de Ligue Magnus (20h30). Trois points, pour relancer une équipe qui joue aux montagnes russes cette saison. 

France Bleu Gironde : après cette élimination surprise en Coupe de France, s'imposer à Anglet, c'est essentiel pour le moral ?

Olivier Dimet : Il faut absolument qu'on rebondisse  après cette contre-performance. On était sur une bonne phase, sur les six derniers matchs (de championnat) on avait pris 13 points sur 18 possibles, ce n'était pas si mal. La défaite à Clermont en Coupe de France a été un coup d'arrêt. 

Cette défaite, vous l'avez analysée après-coup, qu'est-ce qui vous a manqué ?

On a 60 tirs cadrés et 40 non cadrés, on a manqué d'efficacité et de l'envie surtout. Il fallait prendre le match avec une meilleure attitude. 

On a manqué d'humilité, en pensant que le fait de s'appeler Bordeaux allait suffire. 

La défaite nous a secoués, la direction a fait passer des messages et c'est bien normal. Maintenant à nous d'être professionnels. A Anglet, il faut y aller avec un esprit commando. On sait que ce derby est toujours très chaud (...) on se déplace pour aller chercher les trois points. 

Ce derby contre Anglet, ça peut être un tournant de votre saison ?

La situation n'est pas si noire que ça. On avait l'ambition d'aller le plus loin possible en Coupe de France et cette compétition est déjà terminée pour nous. Mais en championnat, on a pris des points sur les six derniers matchs. On a envie de remonter au classement. On est huitièmes et on veut prouver qu'on mérite mieux que cette place.

Quand on fait un pas en avant, ce serait bien de ne pas en faire deux en arrière...

Quels sont les secteurs à la peine cette saison ?

L'efficacité devant la cage : on a davantage de tirs que l'adversaire mais on ne fait pas la différence. On est capable d'aller battre Amiens (le leader, 4-6, le 8 octobre ndlr), de rivaliser avec Angers : on a du talent, des capacités, il faut qu'on trouve la régularité. On doit faire des performances plus complètes sur l'ensemble des matchs (...) il faut arrêter de donner de l'espoir à l'adversaire.

La défense est critiquée, il lui arrive de craquer aux moments les plus cruciaux, par exemple deux fois dans les dernières minutes à Clermont...

En championnat on est quand même la quatrième défense. On a deux excellents gardiens  mais c'est toute l'équipe qui travaille. On pourrait avoir plus de rigueur. Il y a un équilibre à trouver pour se mettre moins en difficulté.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu