Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ce pompier tourangeau se lance un défi hors norme pour aider les enfants malades

Jérémy Diguer, 27 ans, est pompier volontaire dans les casernes de Tours (Indre et Loire) et de Souligné-sous-Ballon (Sarthe). En juin 2020, il va participer à l'Enduroman : 140 km de course, 35 km de natation et 290 km de vélo, pour récolter des fonds pour les enfants malades.

Jérémy Diguer veut participer à l'Enduroman 2020 au profit de Sapeurs-Lipopette, qui vient en aide aux enfants malades.
Jérémy Diguer veut participer à l'Enduroman 2020 au profit de Sapeurs-Lipopette, qui vient en aide aux enfants malades. - D.R

Une folie ? Ces proches lui disent souvent depuis que Jérémy Diguer a annoncé vouloir participer à l'édition 2020 de l'Enduroman. Ce pompier volontaire va, en juin 2020, relier Londres à Paris, en courant, en nageant et ensuite en pédalant. Avec un objectif, récolter des fonds pour l'association Sapeurs-Lipopette, une association de pompiers tourangeaux qui exauce les rêves des enfants malades. 

Publicité
Logo France Bleu
Le parcours de l'Enduroman 2020. © Radio France - Capture d'écran google maps

Avec 140 km de course à pied entre Londres et Douvres, 35 à 40 km à la nage pour traverser la Manche et 290 km entre Calais et Paris, le sportif, qui travaille dans les casernes de Tours et de Souligné-sous-Ballon le sait, la tache s'annonce rude. Il a déjà commencé un entrainement intensif. 

Un habitué du sport de haut niveau

En début de semaine, il a parcouru près de 120 km, entre Tours et Souligné-sous-Ballon, mais a dû s'arrêter un peu avant l'arrivée, en raison d'une douleur.  Mais le pompiers volontaire est confiant, il sera prêt pour juin 2020. Cet été, il a triomphé de l'Ironman de Nice et de ses quatre kilomètres de nage, 180 de vélo et un marathon. Jérémy Diguer a aussi participé à plusieurs reprises à des triathlons pour l'association. "J'ai la chance d'avoir beaucoup de sportifs dans ma caserne, on s'entraîne souvent ensemble", explique le pompier. 

Jérémy Diguer à l'habitude de courir pour l'association Sapeurs-Lipopette. - D.R.

Cette fois-ci, la marche est encore plus haute, il en a conscience.  "C'est sûr, quand on dit cela, cela semble dingue, reconnait-il. Mais avec de l'entrainement, de la volonté et de la régularité, ce n'est pas impossible".  D'ailleurs, aucun objectif de temps, le principal est de récolter des fonds. "Que je finisse l'épreuve en 80 heures, en 60 ou en 100, cela m'importe peu, l'objectif c'est vraiment d'aller au bout." Ce papa de deux enfants se met à la place des parents de ces enfants malades ou handicapés auxquels l’association vient en aide.  "Je fais beaucoup de courses, au tant courir pour une bonne cause." 

Un financement participatif pour l'inscription

Le long du parcours, Jérémy Diguer compte mobiliser les casernes de pompiers pour l'encourager, mais aussi organiser des collectes pour Sapeurs-Lipopette. Avec toujours en tête de faire connaitre l'association, et qui sait l'"emmener jusqu'à l'Arc de Triomphe", à l'arrivée à Paris. Mais l'inscription à la course coûte 8000 euros. Le coureur a donc lancé une cagnotte en ligne pour financer sa participation, et a reçu le soutien de l'Union départementale des Sapeurs Pompiers 37, qui a relayé son appel. Son aventure est a suivre sur sa page Facebook, Iron'Pinpon. 

Publicité
Logo France Bleu