Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cédric Chavet remporte la huitième édition du trail de l’Échappée Belle et s'offre le deuxième meilleur chrono

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie

Cédric Chavet s'est imposé, ce samedi matin, en 27 heures et 23 minutes lors de l'épreuve reine de l'ultra-trail, l'Intégrale de 149 kilomètres, de l’Échappée Belle dans le massif de Belledonne à l'arrivée à Aigubelle (Savoie). Renaud Rouanet et Stéphane Évêque-Mourroux complètent le podium.

Cédric Chavet (au centre), grand vainqueur de l’Échappée Belle 2020, accompagné de Renaud Rouanet, deuxième (à sa droite) et Stéphane Évêque-Mourroux le troisième (à gauche).
Cédric Chavet (au centre), grand vainqueur de l’Échappée Belle 2020, accompagné de Renaud Rouanet, deuxième (à sa droite) et Stéphane Évêque-Mourroux le troisième (à gauche). © Radio France - Bastien Thomas

Les meilleurs sont partis ce vendredi à 4 heures du matin de Vizille pour le départ de l'Intégrale de l’Échappée Belle, un ultra-trail à travers le massif de Belledonne. 27 heures et 149 kilomètres plus tard, c'est Cédric Chavet qui passe le premier la ligne d'arrivée à Aiguebelle en Savoie. C'est le meilleur temps de l'histoire de la compétition, en excluant le record de François d'Haene en 2019 (23h55 pour faire les 149 kilomètres), encore loin d'être battu.

Le massif de Belledonne est très technique, très difficile. - Stéphane Évêque-Mourroux, troisième de l'Intégrale 149 kilomètres.

Dès les premières lueurs du jour, les bénévoles à l'arrivée sont prêts. Ils attendent avec impatience l'arrivée du grand vainqueur. Longtemps en tête et parti comme une flèche, Jean-Marie Thevenard craque et doit abandonner. Ugo Ferrari, lui aussi parti très vite comme Jean-Marie, "avec des temps plus rapide que ceux de François (d'Haene : le recordman en 2019 avec un chrono de 23h55) l'année dernière. Je me suis dit que tout le monde ne serait peut-être pas à l'arrivée" raconte Cédric Chavet. Pourtant, c'est lui qui franchira l'arche d'arrivée le premier.

Quelques minutes plus tard, c'est Renaud Rouanet qui franchi la ligne d'arrivée. "Je suis abonné aux deuxièmes places. Déjà en 2016, pour ma dernière participation, j'avais fait deuxième. Mais comme je n'aime pas me mettre en avant, être deuxième, ça me suffit amplement" dit-il, patraque et affaibli après tant d'efforts.

Chaque année, la commune de la Ferrière offre une cloche secouée par chaque coureur lors de l'arrivée finale.
Chaque année, la commune de la Ferrière offre une cloche secouée par chaque coureur lors de l'arrivée finale. © Radio France - Bastien Thomas

Stéphane Évêque-Mourroux termine troisième et complète le podium de cette huitième édition. Un classement inespéré pour celui qui a failli abandonner en cours après "une heure sans jus, à devoir pousser sur les bâtons pour avancer" explique-t-il. Mais il est heureux de terminer la course "dans un temps de moins de 28 heures" conclut-il.

Retour de la compétition mais maintien des gestes barrières

Pour pouvoir se tenir, l’Échappée Belle a du mettre en place des règles sanitaires en lien avec l'épidémie de Covid-19. Le port du masque est obligatoire pour les 1668 coureurs au départ et les 600 bénévoles. Les coureurs devaient se laver les mains au gel hydro-alcoolique à la fin du parcours et sur les points de ravitaillement. Des commissaires de courses ont aussi été mis en place sur le trajet pour veiller au respect des règles sanitaires.

Cédric Chavet, le grand gagnant, heureux après son arrivée à Aiguebelle.
Cédric Chavet, le grand gagnant, heureux après son arrivée à Aiguebelle. © Radio France - Bastien Thomas

"Chapeau aux organisateurs pour avoir pu mettre en place un tel événement avec le climat morose actuel et les règles à respecter. Ça fait du bien de remettre un dossard et de refaire des courses" se réjouit Cédric Chavet. "J'avoue que ça me manquait" raconte Renaud Rouanet. "Et puis les courses avec du monde, ça n'a rien à voir avec des grandes traversées et de l'entrainement en solitaire. Pour moi, l'idée c'était de refaire un grand parcours et surtout revoir les copains" poursuit l'éternel deuxième de l’Échappée Belle, Renaud Rouanet.

  • Consultez en ligne les résultats des épreuves de l'Echappée Belle 2020 : Intégrale 149 km, Traversée Nord 87 km, Parcours des Crêtes 57 km et Intégrale Duo 149 km.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess