Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Chambéry Savoie Handball connaît ses adversaires en Coupe d'Europe

jeudi 30 novembre 2017 à 16:19 France Bleu Pays de Savoie

Le club de handball de Chambéry retrouve la phase de groupe avec des Suisses, des Catalans et des Polonais. Ils fêteront également leurs grandes retrouvailles avec leur ancien joueur Marko Panic.

Capitaine Minel
Capitaine Minel © Maxppp - Anthony Massardi

Chambéry, France

Le tirage au sort de la coupe d'Europe EHF avait lieu ce jeudi à Vienne en Autriche.

Le Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball est dans le groupe D. Il tombe contre les catalans de Granollers (Fraikin BM Granollers) - un mauvais souvenir car ils avaient battu Chambéry en 2016 dans cette même coupe pour la place de troisième-. Autres retrouvailles : Marko Panic, l'arrière-droit qui a fait les beaux jours de la préfecture de la Savoie durant cinq années, avant de migrer cette année chez les Polonais d’Azoty-Pulawy. Enfin, les Suisses de Wacker Thun.

Un groupe abordable - Laurent Busselier

Le co-entraîneur de Chambéry, Laurent Busselier, estime le groupe "abordable" même s'il se méfie des Polonais "qui se sont beaucoup renforcés notamment avec Marko" et qui joue les premiers rôles dans un championnat relevé". Granollers, selon le coach, est "un habitué de ces rencontres européennes à ce niveau-là". Les voisins suisses "semblent être un peu en dessous".

Laurent Busselier pense à chaud que "Chambéry est armé pour continuer l'aventure européenne" mais il redoute "la fatigue et l'accumulation de blessures qui actuellement limitent la rotation des joueurs".

Les rencontres auront lieu entre février et fin mars.