Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Championnat d'Europe de canoë-kayak : le bronze pour Burgi, la déception pour Neveu

-
Par , France Bleu Béarn

En clôture du Championnat d'Europe de slalom de canoë-kayak ce dimanche à Pau, le Bigourdan Boris Neveu n'a pu terminer que 9e de la finale masculine du kayak. Son compatriote Quentin Burgi a pris une belle 3e place.

Quentin Burgi, médaille de bronze en kayak au championnat d'Europe à Pau.
Quentin Burgi, médaille de bronze en kayak au championnat d'Europe à Pau. © Maxppp - Quentin Top

Pau, France

Le championnat d'Europe de slalom de canoë-kayak s'est achevé au stade d'eaux vives de Pau sur une dernière médaille pour la délégation tricolore. En bronze, elle est autour du cou de Quentin Burgi (26 ans). Originaire du Bas-Rhin, il habite à Pau où il s'entraîne et fait ses études. Il a été devancé en finale par le Tchèque Vit Prindis, sacré champion d'Europe, et le polonais Dariusz Popiela qui prend l'argent.

Les sélections olympiques bientôt en jeu

« Ça fait super plaisir, surtout à la maison, savoure Quentin Burgi. Quand on voit les multiples médaillés olympiques et mondiaux qui restent derrière, que moi je voyais en étant cadet ou junior en me disant : "Eux c'est des machines", et bien aujourd'hui ça me fait drôle, c'est la preuve que le travail paye et c'est la meilleure des gratifications ».

Pour Boris Neveu en revanche, le résultat est un peu plus dur à avaler. Le Bagnérais se classe 9e de la finale. « Il y a de la frustration parce que j'avais vraiment la sensation d'avoir fait des bonnes qualifications et une super demi-finale, je montais en puissance mais je fais une petite erreur en bas et j'ai du mal à repartir et à retrouver de la vitesse, analyse Boris Neveu, ça fini à 3 secondes de la médaille d'or, sur un championnat d'Europe à la maison, c'est décevant

 ».La médaille de Quentin Burgi est la deuxième en invididuel de ce championnat d'Europe pour le clan français après l'argent pour Martin Thomas en canoë. En équipe, l'équipe masculine de canoë formée par Denis Gargaud, Martin Thomas et Cédric Joly a décroché l'argent, alors qu'en kayak dames, Marie-Zélia Lafont (4e en individuel), Lucie Baudu et Camille Prigent ont elles décroché l'or européen.

Place maintenant pour les céistes et les kayakistes à une première manche de Coupe du monde, à Londres dans quinze jours, qui ira avec le début des sélections pour Tokyo 2020. « C'est une bonne base pour construire cette saison, les manches de Coupe du monde et les Championnats du monde en septembre en Espagne » explique Quentin Burgi, « c'est vraiment l'objectif de la saison cette sélection, poursuit Marie-Zélia Lafont, je pars bien, mais il faut surtout que je continue à chercher la performance et surtout à m'éclater sur l'eau, ça passera par là ». Boris Neveu qui court lui depuis longtemps derrière une place aux JO sait qu'il faudra se battre « Favori sur le papier, ça ne veut vraiment rien dire, Quentin Burgi est très solide, très régulier, et Mathurin Madoré n'est pas si loin, pour aller aux JO ça va être une belle bagarre, je m'attends à ça jusqu'à la dernière porte de la dernière manche de la dernière course pour aller chercher mon ticket ».

Choix de la station

France Bleu