Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Clémence Calvin décroche la médaille d'argent sur le marathon des championnats d'Europe

dimanche 12 août 2018 à 14:29 Par Noémie Philippot, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Une performance incroyable aux Championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin : la Vichyssoise Clémence Calvin a remporté l'argent sur son premier marathon officiel ce dimanche.

Clémence Calvin, originaire de Vichy, courrait son premier marathon officiel. Elle a décroché l'argent au sprint.
Clémence Calvin, originaire de Vichy, courrait son premier marathon officiel. Elle a décroché l'argent au sprint. © Maxppp - Christian Bruna

Vichy, France

Elle a réalisé un véritable exploit : Clémence Calvin a remporté la médaille d'argent sur le marathon des Championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin ce dimanche. 

La performance de la Vichyssoise de 28 ans est d'autant plus remarquable qu'elle est spécialiste du 10 000 mètres, et qu'elle boucle son premier marathon en compétition officielle à six secondes seulement de la gagnante, la Biélorusse Volha Mazuronak. 

Pour moi le maillot de l'équipe de France, il s’honore et il faut venir avec tout ses compétences et sa forme pour le représenter." Clémence Calvin, vice championne d'Europe de marathon. 

Clémence Calvin avait déjà obtenu une médaille d'argent aux championnats d'Europe de Zurich en 2014, mais sur sa distance fétiche, le 10 000 mètres. Pour elle, il faut absolument répondre présent sur les grands rendez-vous : "J'ai l'habitude de me présenter sur les championnats seulement si je suis prête. Pour moi le maillot de l'équipe de France, il s’honore et il faut venir avec tout ses compétences et sa forme pour le représenter."

Même si elle se dit "transcendée" par la compétition, il y a des moments difficiles. Pour tenir, la Bourbonnaise a sa méthode : penser à son fils. "C'est Zacharia, c'est ma vraie force. Quand le peloton est parti vers le 30 kilomètres, j'ai senti mon cœur qui commençait à s'emballer, parce que je suis passée 8ème d'un coup. J'ai tout de suite visualisé les meilleurs moments que je passe avec mon petit. J'ai visualisé ça pendant au moins trois kilomètres, et ensuite ça a été ma force tranquille, c'est ce qui m'a permis de rester patiente jusqu'au bout."