Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Contrôlé positif, Sylvain Georges plaide la bonne foi

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Le cycliste originaire de Beaumont a été contrôlé positif lors d'un test antidopage sur le Giro. Le coureur d'AG2R y voit la conséquence de la prise d'un "médicament anodin", une "négligence".

image par défaut

Il avait les jambes lourdes. "J'ai pris du Ginkor Fort, un médicament en vente libre. Ce médicament contenait en très faible dose une molécule interdite, ce dont je n'avais pas conscience ", se défend Sylvain Georges dans une lettre ouverte suite à son contrôle antipodage positif.

Il a finalement choisi de se confier à France Bleu Pays d'Auvergne.

Sylvain Georges, "J'ai l'impression d'être considéré comme un bandit alors que je n'ai jamais cherché à tricher".

De l'heptaminol a été retrouvé dans ses urines à l'issue de la 7e étape du Giro.

"Je me soigne à l'homéopathie"

Sylvain Georges reconnaît que sa "négligence a été de ne pas vérifier dans le détail la composition complète de ce produit et de ne pas en avoir référé au médecin de l'équipe ".

Sylvain Georges a bien conscience que cette "négligence" risque de compromettre sa carrière.

"Je n'ai pas triché ", "je découvre le nom [de cette molécule] aujourd'hui ", plaide le cycliste de 29 ans originaire de Beaumont. Il participait là à son premier grand tour. Son équipe, AG2R, l'a immédiatement exclu en attendant la suite de l'enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess