Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Bardet, Lemaitre, Chanourdie, les athlètes des Pays de Savoie réagissent au report des JO

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce mardi le Comité international olympique (CIO) a annoncé qu'en raison de la pandémie de coronavirus, les Jeux de Tokyo (Japon) sont reportés au plus tard à l'été 2021. Julia Chanourdie (escalde), Romain Bardet (cylcisme) et Christophe Lemaitre (athlétisme) saluent cette décision.

La grimpeuse annécienne, Julia Chanourdie. (Photo Planetgrimpe)
La grimpeuse annécienne, Julia Chanourdie. (Photo Planetgrimpe) - -

Julia Chanourdie, escalade 

C’est confinée au domicile de ses parents à Annecy que Julia Chanourdie a appris la nouvelle. "Mais je m’y étais préparée", confie la grimpeuse. Ce mardi en raison de la pandémie de coronavirus, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le président du CIO ont convenu d’un report au plus tard à l’été 2021 des Jeux Olympiques de Tokyo. "Actuellement, il y a d’autres priorités", poursuit la première française à avoir décroché une qualification olympique en escalade (discipline qui devait faire son apparition aux JO de 2020). L’Annécienne âgée de 23 ans estime que cette décision est normale. "C’est même mieux comme ça,  analyse Julia Chanourdie. De nombreuses fédérations militaient déjà pour le report des Jeux en raison des difficultés de préparation de certains athlètes. Cela aurait pu poser des problèmes d’équité." 

"Un an de plus cela ne change pas grand-chose. Je reste un athlète olympique et cela va permettre de s’entraîner plus, de s’entraîner mieux pour ces Jeux de 2021." - Julia Chanourdie, grimpeuse

ECOUTEZ la grimpeuse annécienne, Julia Chanourdie.

L'annécienne Julia Chanourdie, première grimpeuse française qualifiée pour les JO de Tokyo. (Photo Vladek Zumr) - Aucun(e)
L'annécienne Julia Chanourdie, première grimpeuse française qualifiée pour les JO de Tokyo. (Photo Vladek Zumr) - -

Christophe Lemaitre, athlétisme 

C’est sur sa page Facebook que Christophe Lemaitre a lui aussi réagi à cette annonce. "Le rêve olympique n’est pas annulé. Il est juste reporté à plus tard", écrit le sprinteur d’Aix-les-Bains. "Le plus important est la santé de tous. Rendez-vous en 2021 pour continuer le rêve olympique", poursuit le médaillé de bronze des JO de 2016. "Prenez soin de vous et de vos proches, c’est ça le plus important."

Romain Bardet, cyclisme

"Vu la situation sanitaire mondiale, c’est une décision aussi raisonnable que logique", ce sont les mots de Romain Bardet. Le leader de la formation cycliste chambérienne AG2R-La Mondiale assure qu’il se demandait depuis plusieurs jours "dans les conditions actuelles et avec les évolutions, comment il serait possible de tenir le calendrier avec les Jeux dans quelques mois". Romain Bardet affirme également qu’il a "du mal à considérer les choses en tant que sportif (…) et en ce moment, j'ai des considérations qui dépassent les seuls terrains de sport".

"Je m'y attendais (...) c'est presque un soulagement pour tout le monde. On savait que ça n'allait pas être possible de faire du sport dans ces conditions." - Romain Bardet, cycliste membre de l'équipe AG2R La Mondiale

ECOUTEZ le leader de la formation chambérienne AR2R-La Mondiale, Romain Bardet.

Romain Bardet. - Radio France
Romain Bardet. © Radio France - Mathieu Ferri
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu