Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : foot, rugby, basket, hand... où en est la saison chez les pros et chez les amateurs ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

En raison de la pandémie de coronavirus, les championnats de France ont tous été perturbés depuis la mi-mars. Arrêt définitif, suspension temporaire, saison blanche ou classement entériné ? France Bleu fait le point sur les saisons des différents sports au niveau professionnel et amateur.

Les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 sont suspendus.
Les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 sont suspendus. © AFP - STEPHANE ALLAMAN

Après les reports de l'Euro de football et les JO de Tokyo, l'incertitude autour du Tour de France qui doit trouver une nouvelle date de départ, qu'en est-il des championnats de France et de la poursuite ou non de la saison 2019-2020 en pleine épidémie du coronavirus, et alors qu'Emmanuel Macron a annoncé une prolongation du confinement jusqu'au 11 mai ? 

Il faut faire la distinction entre le niveau "élite" qui correspond aux clubs professionnels (Ligue 1 et Ligue 2 pour le foot, Top 14 et Pro D2 pour le rugby par exemple) et le niveau "amateur" que sont les autres clubs non professionnels. 

Les décisions concernant ces deux niveaux - élite et amateur - ne sont pas soumises aux mêmes enjeux sportifs et financiers pour savoir si l'on arrête d'ores et déjà définitivement la saison ou si elle est suspendue en attendant une éventuelle reprise. Et si la saison est terminée, est-ce une saison blanche - sans montée ni relégation - ou bien le classement est-il entériné et à quel moment ?

Foot : les championnats amateurs terminés, une reprise en L1 et L2 mi-juin ? 

► Ligue 1 et Ligue 2 : vers une reprise le 17 juin à huis clos ?

Gérées par la Ligue de Football Professionnel (LFP), la Ligue 1 et la Ligue 2 sont suspendues depuis le 9 mars. Selon franceinfo, La LFP envisage un retour des compétitions le 17 juin.

Dans ce cas, les journées s’enchaîneraient au rythme d’une journée tous les trois jours, au milieu desquelles il faudrait ajouter la finale de la Coupe de la Ligue le 27 juin et celle de la Coupe de France le 11 juillet.

Cette concentration de matches devra se disputer à huis clos, mais permettrait malgré tout de finir l’actuelle saison le 2 août, soit trois semaines seulement avant le début de la prochaine saison, qui doit théoriquement commencer le 23 août. Un laps de temps dans lequel l’UEFA pourra programmer, et finir ses compétitions européennes dont la Ligue des Champions.

Mai cette date du 17 juin supposerait un retour à l’entraînement le 17 mai, soit une semaine après la date de déconfinement évoquée par Emmanuel Macron. Rien ne dit qu’à cette période, la situation sanitaire permettra vraiment une reprise totale du football en France. Les groupes de supporters ont également manifesté leur opposition à une reprise prématurée et à huis clos des matches. 

L'autre inconnue concerne les fins de contrat des joueurs. "Le Bureau souhaite que des discussions s'engagent pour adopter une position commune sur le dialogue social entre les clubs et l'UNFP (le syndicat des joueurs professionnels, ndlr), qui représente les joueurs", a dit encore la LFP, alors que plusieurs contrats de joueurs se terminent le 30 juin et que plusieurs clubs de Ligue 1 ont décidé de recourir au chômage partiel. Le 9 avril, les dirigeants et les footballeurs de Ligue 1 et Ligue 2 français ont scellé un accord pour baisser "provisoirement" les salaires des joueurs, afin de préserver la trésorerie des clubs.

► Rideau sur les championnats amateurs

Jeudi 16 avril, la FFF a annoncé mettre un terme à l’ensemble des compétitions de football amateur. Il s'agit des compétitions "de Ligues, de Districts, des championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine et de futsal, et des championnats nationaux de jeunes (féminins et masculins)", précise la Fédération française de football . L'arrêt de l'ensemble des compétitions a été fixé au 13 mars.

►Une reprise pour le National 1 et le championnat féminin ? 

Une réflexion est en cours concernant le championnat masculin de National 1 (avec la possibilité pour des clubs de monter en Ligue 2) et le championnat féminin de première division (avec l'enjeu des qualifications pour les compétitions européennes). "A l’heure actuelle, la possibilité de report du calendrier de ces deux compétitions à partir de juin permet en effet d’envisager une reprise", espère la FFF.  Par ailleurs, "les demi-finales et la finale de la Coupe de France féminine de même que la finale de la Coupe de France masculine seront également prochainement reprogrammées en fonction des conditions sanitaires".

Rugby : Top 14 et Pro 2 passeront directement aux phases finales, championnats amateurs terminés

► Phases finales en août pour le Top 14 et la ProD2

Pas de rugby avant, au mieux, la fin de l'été. La Ligue nationale de rugby a annoncé  l'abandon de son scénario de reprise des phases finale de Top 14 mi-juillet et l'annulation des demi-finales programmées à Nice courant juin.

Les phases finales pourraint se tenir en août ou juste avant la saison 2020-2021 : les présidents des clubs de Top 14 et Pro D2 ont conservé deux scénarios pour essayer de sauver la saison actuelle, a annoncé la Ligue nationale de rugby. Suspendues depuis le 13 mars, les deux premières divisions françaises font donc une croix sur les dernières journées et passeraient directement aux phases finales.

► Pas de relégation mais des promus dans le rugby amateur

En ce qui concerne le rugby amateur, la saison est arrêtée définitivement. "Aucun titre de champion de France ou de Ligue ne sera décerné au titre de la saison 2019-2020", a annoncé la Fédération Française de Rugby (FFR) dans un communiqué

Pour ce qui est des montées et des descentes, aucune relégation sportive n'aura lieu pour la saison 2019/2020 de rubgy amateur, soit jusqu'en Fédérale 1 (D3), a annoncé vendredi la Fédération française de rugby (FFR) qui maintient en revanche les promotions.

"A ce jour la FFR maintient le principe d'une montée de 2 clubs de Fédérale 1 en PROD2", assure également la FFR qui semble s'engager dans un bras de fer avec la Ligue nationale de rugby (LNR), dont le président Paul Goze a demandé à son homologue à la FFR Bernard Laporte de faire l'impasse sur les promotions en Pro D2.

Par ailleurs, en l'absence de relégation mais avec les promotions, la Fédérale 1 sera portée à 60 clubs répartis en cinq poules la saison prochaine contre 48 divisés en quatre groupes lors du dernier exercice. De la même façon, le nombre de clubs qui évolueront en Fédérale 2 et 3 augmente également.

Basket : pas de reprise avant septembre pour les pros, les championnats amateurs terminés

► La Jeep Elite et la ProB ne reprendront pas avant septembre 

Mercredi soir, la Ligue nationale de basket a annoncé que le Championnat de France messieurs de basket (Jeep Elite) et la 2e division (ProB) ne reprendront pas avant septembre.

"Les groupes de travail déjà à l'oeuvre et regroupant l'ensemble des parties prenantes au basket professionnel doivent se pencher sur les hypothèses de fin de saison 2019/20 (arrêt définitif et dans quelles conditions, ou reprise et fin à partir de septembre)", a précisé la Ligue. le scénario retenu sera communiqué avant la fin du mois.

Le Championnat Espoirs est également définitivement arrêté, et la LNB "communiquera au plus tard début mai sur son classement définitif et palmarès".

► Pas de titre de champion, ni de relégation chez les amateurs

L’ensemble des championnats - départementaux, régionaux et nationaux - ainsi que les coupes et la Ligue féminine de basket sont arrêtés. Concernant les classements, "les championnats sont tous arrêtés à la dernière journée complète jouée par chaque division". Conséquence : il n’y a ni titre de champion, ni relégation. 

Toutefois, la Fédération a opté pour établir un classement selon un "ranking fédéral" (nombre de victoires à l’issue de la 1ère phase). Grâce à ce classement fédéral, les clubs qui le souhaitent pourront faire une demande de montée à la fédération. 

Par exemple, les deux premiers clubs de Nationale 1 au "ranking fédéral" remplaceraient les 2 derniers de Pro B si la saison de Pro B se terminait.

Hand : les saisons de Lidl Starligue et Proligue terminées 

►le PSG champion de la saison, pas de relégation

Au lendemain de l'annonce du prolongement du confinement jusqu'au 11 mai et de l'interdiction des grands rassemblements jusqu'à mi-juillet, la Ligue nationale de handball a préféré tirer un trait sur ses huit dernières journées. Le handball renonce donc à terminer sa saison, et a désigné son champion de Starligue, le PSG, ce mardi.

L'hypothèse de faire jouer le reste des matchs à huis clos, évoquée pour le football et le rugby, n'a pas été envisagée. "Il était inconcevable de finir la saison sans le soutien de nos supporters et de nos partenaires. Notre sport se doit d'être un moment de fête et de partage des émotions", a expliqué le président de Nîmes, David Tebib, sur son site. 

Pour le PSG, c'est un septième titre national, le sixième d'affilée, acquis dans des conditions particulières, même si sa légitimité sportive ne fait pas de doute. "Pour faciliter la relance dans un contexte compliqué", la LNH a décidé qu'il n'y aurait pas de relégation. L'élite passera donc dès la saison prochaine à 16 clubs, un changement qui était de toute façon envisagé pour les saisons suivantes.

La Proligue (D2) a elle aussi été interrompue définitivement. Cesson-Rennes, en tête après 18 journées, est promu en Starligue, ainsi que Limoges, qui était deuxième à deux points.

► Les compétitions fédérales arrêtées

La Fédération Française de Handball a pris la décision d'arrêter définitivement les championnats amateurs "à tous niveaux (départementaux, régionaux et nationaux) pour la saison en cours", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

La Coupe de France nationale, régionale et départementale 2019-2020 est également annulée. 

Ainsi, aucun titre de champion de France, champion régional, champion départemental ou vainqueur de la Coupe de France, à tous les niveaux ne sera décerné pour la saison 2019-2020.

Hockey : saison blanche 

La Fédération Française de Hockey (FFHG) a été l’une des premières à prendre la décision d’arrêter tous les championnats, sans exception, dès le 17 mars dernier.

La FFHG avait à l'époque expliqué qu'à la suite des mesures de confinement, qui comprenaient la fermeture des patinoires, "il apparaît impossible d'envisager la reprise des compétitions".

Le titre de champion de France de Ligue Magnus (arrêtée au stade des demi-finales) ne sera pas attribué et aucun club ne descendra en division inférieure.

La Fédération précise également que d'éventuelles accessions ne sont pas exclues : "si besoin était de faire monter une équipe dans un championnat de niveau supérieur pour raisons administratives ou financières, le Bureau Directeur étudiera les dossiers des clubs et l'avis de la CNSCG, dans l'ordre sportif arrêté à la fin de la saison régulière."

Volley : la saison terminée pour les pros et les amateurs

► La Ligue A et la ligue B, terminées, le classement arrêté au 12 mars

La Ligue A féminine,la Ligue A masculine et la Ligue B masculine ont été définitivement arrêtés, a annoncé la Ligue nationale (LNV) le 10 avril dernier. "Compte tenu d'un déconfinement qui s'annonce incertain et qui sera dans tous les cas long et sûrement pas homogène sur l'ensemble du territoire, du temps de réathlétisation, des incertitudes concernant les réouvertures de salles, nous avons décidé de mettre fin à nos championnats", a expliqué le président de la LNV, Alain Griguer.

L'éventualité d'une saison blanche a été écartée, et la LNV a acté le principe d'une montée et d'une descente par division, au classement arrêté au 12 mars, veille de la suspension des compétitions. En revanche, les titres ne sont pas décernés cette saison.

Sous réserve de validation de la DNACG, le gendarme financier, Nice est ainsi relégué en Ligue B messieurs et Cambrai accède à la Ligue A messieurs.

► Les championnats amateurs n’iront pas à leur terme

La Fédération Française de Volley (FFVB) a annoncé l’arrêt de toutes les compétitions amateures sur le territoire métropolitain et d'outre-mer. 

Le président Eric Tanguy s’explique sur cette décision, il évoque également le plan "Eté 2020" sur lequel planche la FFVolley et le report des Jeux Olympiques de Tokyo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu