Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : inquiétudes sur la pérennité d'entreprise à Trans'Organisation dans le massif jurassien

Après l'annulation en février de la Transjurassienne 2020, faute de neige, dans le massif jurassien, Trans'Organisation doit reporter au mois de septembre sa Transju'Trail à cause du coronavirus. Pour espérer sauver l'entreprise, dont l'équilibre financier inquiète à plus ou moins court terme.

transju2014 Pierre albert vandel
transju2014 Pierre albert vandel © Radio France

Cette année 2020 est décidément très compliquée pour Trans'Organisation. Face au manque de neige en dessous de 1.200 mètres d'altitude dans le Massif Jurassien début février, Pierre-Albert Vandel - le président - et toute son équipe avaient déjà été forcés et contraints d'annuler la 42e édition de la Transjurassienne, la référence des courses de ski de fond "longues distances" en France qui réunit chaque hiver environ 4.000 participants. 

Et en ce début de printemps, c'est désormais l'épidémie de coronavirus qui oblige Trans'Organisation a d'ores et déjà revoir ses plans concernant son autre grand événement annuel. Programmée les 6 et 7 juin avec encore 2.500 participants attendus, la Transju'Trail 2020 n'est, certes, pas annulée mais reportée au 19 et 20 septembre. Malgré tout, l'équilibre financier de Trans'Organisation va s'en ressentir... dans le meilleur des cas.

L'entreprise Trans'Organisation véritablement en péril si la Transju'Trail est finalement annulée aussi

Les inquiétudes autour de la pérennité de l'entreprise sont bien réelles, à plus ou moins court terme. Pierre-Albert Vandel ne le cache pas. Optimiste mais aussi réaliste de nature, le patron de Trans'Organisation a aussi conscience que l'annulation pure et simple de la Transju'Trail 2020 pourrait finalement s'imposer cet automne, si toutes les conditions sanitaires tardaient encore à être réunies en France. Et il sait aussi que, même si l'épreuve est maintenue, une certaine partie des coureurs ne seront pas disponibles en septembre : "certainement, comme c'est le cas après une Transju annulée, moins de rentrées d'inscriptions donc il faut qu'on s'attende à passer des moments difficiles"

C'est pour cette raison que, pour l'instant, un report reste un moindre mal, positive Pierre-Albert Vandel : "parce que si on était finalement amené à l'annuler aussi la même année que la Transjurassienne, déjà, la pérennité de l'entreprise serait véritablement en péril... On n'aurait plus de trésorerie alors que nous avons 4 salariés permanents et aussi plusieurs prestataires qui travaillent à longueur d'année pour nous (communication, agence de presse, réseaux sociaux notamment)". Et le Président de Trans'Organisation de conclure, sans langue de bois : "la priorité pour nous, actuellement, c'est de _sauver l'entreprise_" !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu