Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la championne de karaté sarthoise Leïla Heurtault "attend, comme tout le monde"

-
Par , France Bleu Maine

Alors que le karaté est représenté pour la première fois aux Jeux Olympiques, les compétitions qualificatives sont annulées les unes après les autres en raison de l'épidémie de coronavirus. La championne sarthoise Leïla Heurtault attend "comme tout le monde" de savoir ce qui va se passer.

Leïla Heurtault veut participer à ses premiers Jeux Olympiques
Leïla Heurtault veut participer à ses premiers Jeux Olympiques © Radio France - yann lastennet

Leïla Heurtault vit pour les Jeux Olympiques depuis trois ans maintenant. La championne de karaté sarthoise qui s'entraîne au Samouraï 2000 au Mans, rêve de représenter la France au Japon cet été. Ce sera la première fois que le karaté est une discipline aux JO. Mais l'épidémie de coronavirus est venue bousculer ses rêves, en perturbant le calendrier des qualifications. "On est comme tout le monde, soupire la championne du monde 2013 et championne d'Europe 2014 et 2015. On attend. Si on ne peut pas faire les JO parce que ça nous met en danger, hé bien il ne faut pas les faire tout simplement". 

Les Jeux Olympiques seront-ils repoussés ?

On ne sait pas du tout. J’espère vraiment qu’ils ne vont pas être repoussés car c’est un travail énorme qu’on fait depuis trois ans. Par rapport à tous les sports amateurs, c’est très risqué aussi de repousser par rapport aux sponsors et à la manière de nous entrainer. 

Voilà, ça va juste être très compliqué. Mais il y aussi le point de vue rationnel. Si on ne peut pas les faire parce que ça nous met en danger, hé bien il ne faut pas le faire, tout simplement. Je suis un peu entre deux eaux, on verra selon l'évolution de la crise sanitaire. 

Les compétitions qualificatives sont annulées les unes après les autres

Pour préparer les Jeux, ça fait trois ans qu’on est sur le circuit à partir en compétition tous les quinze jours dans le monde. Malheursement les compétitions s’annulent les unes après les autres. J’étais prise aux championnat d’Europe en individuel ce qui me permettait d’avoir énormément de points pour la qualification. Ca a été annulé. Et là, la toute dernière compétition a été annulée aussi. Le tournoi de qualification olympique à paris a été reporté de mai à juin. On est en attente.

On ne sait pas encore qui sera sélectionné. Prendront-ils les 10 premiers ? J’y suis, donc ça serait bien pour moi. Mais on ne sait pas du tout comment ça va se passer. On fait comme tout le monde, on attend.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu