Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le télétravail physique des sportifs professionnels

-
Par , France Bleu Roussillon

Pour les sportifs professionnels, le confinement est bien sûr un coup d'arrêt dans leur saison. Dans les Pyrénées-Orientales, rugbymen à treize et à quinze et footballeurs font le maximum pour garder la condition physique.

Jordi Delclos (Canet Foot) et Jean-Bernard Pujol (USAP) et Jason Baitieri (Dragons Catalans) à l'entraînement pendant le confinement
Jordi Delclos (Canet Foot) et Jean-Bernard Pujol (USAP) et Jason Baitieri (Dragons Catalans) à l'entraînement pendant le confinement

Ils sont privés de sport et pourtant c'est leur métier ! Les sportifs professionnels ont dû tout stopper du jour au lendemain avec le confinement. Pourtant, même si c'est l'incertitude pour plusieurs championnats, ils devront retrouver les terrains, à un moment donné. Pour les entraîneurs et les préparateurs physiques c'est un moment très délicat à gérer. C'est comme une nouvelle trêve et il est inimaginable de revoir ces sportifs disputer un match dès la fin du confinement, il faudra bien refaire quelques semaines de préparation.

Pour le préparateur physique de l'USAP, Mathieu Defontaine, le but est avant tout de limiter les dégâts : "Le risque n'est pas pendant le confinement puisque nos joueurs sont en sécurité et ils vont tous bien. Les principaux risques concernent l'après confinement. On va devoir réajuster les paramètres de performance de chacun. Les programmes de reprise devront être personnalisés. Le but sera bien évidemment de ne pas avoir de blessure car c'est bien le risque."

"On prend le café en vidéo entre joueurs" - Benjamin Garcia (Dragons Catalans)

En attendant cette reprise, les joueurs ont pour mission d'une part de ne pas prendre de poids et donc de faire attention mais aussi de se maintenir en forme. Chaque club agit de manière plus ou moins différentes mais ils fournissent des programmes d'entretien aux joueurs : "On garde un suivi pour chaque joueur pour savoir s'il fait ses exercices et s'il a besoin de précisions, rajoute Mathieu Defontaine. On a donné un programme à chacun en fonction du matériel qu'il a à disposition chez lui mais aussi de l'espace qu'il a. On récupère ensuite les éléments sur les joueurs pour savoir comment ils sont, comment ils se sentent."

Et, en effet, chaque joueur s'adapte et fait avec les moyens du bord. Le joueur des Dragons Catalans Benjamin Garcia fait ses exercices quotidiennement : "le préparateur physique m'envoie chaque jour un programme. Ça varie entre la course, le footing ou encore des circuits training à  la maison. On se fait aussi des challenge entre nous et on lui transmets nos résultats."

Pour l'ailier de l'USAP, Jean-Bernard Pujol, l'entretien est aussi accompli le plus précisément possible : "J'essaie de faire un peu de gainage, d'abdos, de yoga et de tractions à la maison. J'ai un jardin donc j'arrive à le faire un peu à l’extérieur, c'est plus pénible et plus dur pour ceux qui sont en appartement. Je fais aussi des petits sprints dans ma rue. C'est à peu près tout ce que je peux faire."

Il nous tarde de retrouver le terrain - Jean-Bernard Pujol (USAP)

Le footballeur de Canet, Jordi Delclos, joint l'utile à l'agréable : "J'ai des vignes derrière chez moi donc tous les matins je vais y faire mon footing. Dans mon jardin, je fais un peu de cross fit et des exercices. On essaie de garder la forme comme on peut. C'est un peu compliqué mais on ne vas pas se plaindre, la situation est déjà assez compliquée. On a un programme physique donné par le club et on essaie de le suivre, ça passe un peu de temps aussi comme ça".

Tous ces sportifs sont bien sûr aussi en manque de la vie de groupe : "le rugby et les copains me manquent, précise le Dragon Benjamin Garcia, mais on s'appelle presque tous les jours. Il y a quelques jours on s'est tous appelés en vidéo et on a pris le café ensemble à distance, on a bien rigolé mais il nous tarde de nous retrouver et de retrouver le terrain aussi !"

Les Dragons Catalans avaient à peine débuté leur saison et reprendront à un moment ou un autre. Pour les footballeurs et les quinzistes c'est beaucoup plus incertain : "on attend, explique Jean-Bernard Pujol, pour patienter on garde contact, on se soutient, on se raconte des conneries, ça aide."

L'USAP, deuxième du classement de PRO D2 attend de savoir si elle va être directement promue dans un nouveau Top 16 ou si elle devra passer par des phases finales. L'incertitude demeure encore. Quant aux footballeurs de Canet, c'est un peu la même attente, eux qui caracolent en tête de leur poule de nationale 3 depuis le début de saison seront-ils récompensés par une montée qui était leur objectif initial ?

Photos - Les sportifs s'entraînent à la maison

  • Jean-Bernard Pujol (USAP) à l'entraînement à domicile
Jean-Bernard Pujol (USAP) dans sa séance quotidienne de sport
Jean-Bernard Pujol (USAP) dans sa séance quotidienne de sport
Jean-Bernard Pujol (USAP) dans sa séance quotidienne de sport
Jean-Bernard Pujol (USAP) dans sa séance quotidienne de sport
Jean-Bernard Pujol (USAP) à l'entraînement à domicile en improvisant comme il peut
Jean-Bernard Pujol (USAP) à l'entraînement à domicile en improvisant comme il peut
  • Mathieu Defontaine (préparateur physique USAP) donne des conseils pour tous
  • Jordi Delclos (Canet RFC) garde le moral, le sourire et la forme !
Jordi Delclos (Canet Foot) garde le sourire à l'entraînement pendant le confinement
Jordi Delclos (Canet Foot) garde le sourire à l'entraînement pendant le confinement
  • L'international de handball, Ludovic Fabregas, confiné à Barcelone reste sérieux malgré le report des Jeux Olympiques
  • Dragons Catalans : Les joueurs s'entraînent et communiquent sur les réseaux sociaux
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu