Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : JO 2020

Coronavirus - report des Jeux Olympiques : "C'est mieux pour tout le monde" assure Alexandra Lacrabère

-
Par , France Bleu Béarn

En raison de la pandémie de coronavirus, et pour la première fois de leur histoire, les Jeux Olympiques vont être reportés. Prévus à Tokyo cet été, ils auront lieu, au plus tard, à l'été 2021. Une sage décision estime la handballeuse Béarnaise Alexandra Lacrabère.

La Béarnaise Alexandra Lacrabère lors des derniers JO, à Rio en 2016.
La Béarnaise Alexandra Lacrabère lors des derniers JO, à Rio en 2016. © AFP - Franck Fife

À Tokyo, l'équipe de France féminine de handball aura une médaille d'argent à défendre. Cela tient toujours, mais il faudra patienter encore pour la Gantoise Alexandra Lacrabère et ses partenaires puisque les Jeux Olympiques 2020 prévus à Tokyo n'auront pas lieu du 24 juillet au 9 août prochain. À cause de l'épidémie de coronavirus, ils sont reportés "au plus tard à l'été 2021" ont annoncé dans un communiqué commun le Japon et le Comité International Olympique.

France Bleu Béarn : Comment avez-vous réagi en apprenant le report des JO 2020 ?

Alexandra Lacrabère : Oui, on s'y attendait, quelque part j'était préparée à ce report... Après, d'un an ou moins, ça m'importait peu, ça me rassurait surtout que ces Jeux soient reportés. Et puis aujourd'hui personne ne peut s'entraîner correctement pour préparer une compétition comme les JO, quelque part aussi pour l'équité sportive c'est mieux pour tout le monde.

Vu la situation partout dans le monde, il ne pouvait pas en être autrement...

Déjà, on ne sait pas quand le confinement va se terminer... Et puis certaines équipes ne sont même pas encore qualifiées ! Cela n'aurait pas été juste pour elles de maintenir les JO à la date fixée, cela aurait rajouté du stress pour ces équipes, du stress pour nous puisque, même si on est déjà qualifiées, comme je le disais, impossible de s'entraîner correctement. Donc ce report c'est une bonne chose.

Des JO de Tokyo en 2022, pour faire coïncider JO d'hiver et d'été, ont été envisagés, finalement c'est la piste d'un report d'un an maximum qui est retenue, c'est mieux comme ça ?

Je trouve que c'est le plus correct oui, déjà un an c'est loin ! Je pense à des équipes pour qui le cycle en cours aurait été difficile à tenir jusqu'en 2022... Et puis pour les athlètes individuels qui sont au sommet de leur carrière en ce moment, rajouter une demi-olympiade à ce moment-là c'est compliqué...

D'un point de vue personnel, vous aurez 33 ans dans un mois (le 27 avril)... et donc finalement 34 au moment des JO de Tokyo, ce n'est pas un problème ?

Non du tout, je le prends bien ! À vrai dire, je pense que je n'étais pas tout à fait prête pour des Jeux dans peu de temps, donc je prends le report pour quelque chose de positif. Collectivement aussi je pense que c'est bien pour toute l'équipe que ce soit reporté d'un an (les Bleues restent sur un championnat du monde raté fin 2019 avec une décevante 13e place, NDLR).

Vous le disiez, période de confinement oblige, la vie de sportive de haut-niveau est bouleversée...

C'est sûr ! J'essaye de faire avec le matériel que j'ai chez moi : renforcement musculaire le matin et cardio l'après-midi... Et puis sinon j'ai la chance d'avoir repris mes études donc je travaille mes cours par correspondance. Je ne reste pas sur mon canapé pour regarder Netflix, j'en n'ai pas fait le tour et je ne le ferai pas !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu