Tous les sports

Coupe du monde de ski : Val d’Isère prête pour quinze jours de compétition

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie jeudi 1 décembre 2016 à 21:44

A Val d'Isère, 300 personnes ont été mobilisées pour assurer la reprise des épreuves annulées à Beaver Creek (USA).
A Val d'Isère, 300 personnes ont été mobilisées pour assurer la reprise des épreuves annulées à Beaver Creek (USA). © Radio France - Richard Vivion

Val d’Isère va accueillir huit épreuves de la coupe du monde de ski en un peu plus de deux semaines. Et c’est un record. Tout commence aujourd’hui avec la reprise des courses initialement prévues aux Etats-Unis mais annulées, faute de neige dans le Colorado. Un sacré défi pour la station avaline.

Quand l’annulation de Beaver Creek (États-Unis) a été officialisée le 18 décembre dernier, Val d’Isère s’est immédiatement positionnée pour reprendre ces épreuves. "Il nous a fallu quarante secondes pour nous décider", raconte Vincent Jay. Et e patron du Club des sports de la station savoyarde poursuit avec une anecdote qui lui tient à cœur. "On a une bénévole qui était en vacances au Nicaragua et quand elle a appris qu’on reprenait les épreuves de Beaver, elle a changé son billet d’avion et écouté ses vacances pour être là."

Comme chaque année sur le calendrier de la FIS (Fédération Internationale de Ski), Val d’Isère était programmé sur le deuxième et le troisième weekend de décembre avec son traditionnel Critérium de la 1ère neige (10 et 11 décembre pour les hommes, du 16 au 18 décembre pour les dames). Ces dates restent bien sûr d’actualité. La reprise de Beaver Creek rajoute trois courses. Pour être prête une semaine plus tôt, Val d’Isère a donc dû mobiliser toutes ses forces vives. "Plus de 300 personnes ont travaillé à cette reprise", explique Vincent Jay. Pour accueillir les skieurs et toutes les personnes qui gravitent autour du grand cirque blanc, il a fallu anticiper l’ouverture les hôtels, mobiliser les services techniques de la commune et bien sur le personnel du service des pistes.

"Cette reprise, c’est une belle fierté (…) j’ai reçu un SMS de Jean-Claude Killy qui disait qu’on était digne des anciens" (Vincent Jay, directeur du Club des sports de Val d’Isère)

ECOUTEZ Vincent Jay, le directeur du Club des sports de Val d'Isère

Vincent Jay, le directeur du Club des sports de Val d'Isère, devant la O.k. La piste accueillera les épreuves annulées à Beaver Creek.  - Radio France
Vincent Jay, le directeur du Club des sports de Val d'Isère, devant la O.k. La piste accueillera les épreuves annulées à Beaver Creek. © Radio France - Richard Vivion

Une promo pour le ski

Le montant de la reprise des épreuves américaines montent à 900 000 euros. "Mais alors que les vacanciers de Noël se décident actuellement pour un séjour au ski, montrer que nous avons de la neige c’est un vrai plus pour la station mais aussi pour toutes les Alpes françaises", assure Vincent Jay. Les épreuves de ce weekend vont se dérouler sur la piste O.K. de la Daille. "Il y a cinquante ans, elle accueillait sa première descente", indique Vincent Jay. Un beau clin d’œil du destin qu’à Val d’Isère, on savoure sans modération.

Le programme de la coupe du monde à Val d’Isère (reprise de Beaver Creek)

  • Vendredi : super-G, départ à midi
  • Samedi : descente, départ à 10h45
  • Dimanche : géant (1ère manche à 10h, la seconde à 13h)

Consultez la liste de départ du super G de Val d’Isère (reprise de Beaver Creek)

Les skieurs français ravis d’être à Val d’Isère

Logiquement cet hiver, les spécialistes tricolores de la vitesse n’auraient pas dû poser leurs spatules en France. Aucune épreuve n’était prévue en France. "On adore Beaver, alors forcément on est déçu de ne pas y aller, explique David Poisson. Mais on est aussi très content d’être là." Courir devant son public, *_"c’est toujours plus sympa"\ *ajoute le descendeur de Peissey-Valendry. Alexis Pinturault, lui aussi est ravi. Le skieur de Courchevel sera au départ du super g ce vendredi. Un seul bémol cependant. "Quand on est en Amérique du Nord, c’est plus simple pour s’entrainer,_ explique-t-il. D’habitude on fait un gros bloc de préparation et je peux mettre l’accent sur le super-G. Là, on a pu skier que quatre jours et je n’ai fait que deux jours de super-G."

ECOUTEZ Alexis Pinturault.

Très heureux parce que cela fait plus de courses en France" (Alexis Pinturault)

Val d'Isère, Alexis Pïnturault (Courchevel) sera au départ du super-G ce vendredi - Radio France
Val d'Isère, Alexis Pïnturault (Courchevel) sera au départ du super-G ce vendredi © Radio France - Richard Vivion

Un mois de décembre très glisse en Pays de Savoie

Si vous aimez le ski sous toutes ses formes, vous allez être heureux. De La Clusaz à Courchevel en passant par Val d’Isère et Val Thorens, les Pays de Savoie accueillent ce mois-ci pas moins de six étapes de coupe du monde.

  • Val d’Isère - Ski Alpin, reprise de Beaver Creek (USA) du 2 au 10 décembre
  • Val Thorens - Ski Cross, du 9 au 10 décembre
  • Val d’Isère - Ski Alpin, Critérium de la 1ère Neige hommes du 10 au 11 décembre
  • Val d’Isère - Ski Alpin, Critérium de la 1ère Neige femmes du 16 au 18 décembre
  • La Clusaz - Ski de Fond, du 17 au 18 décembre
  • Courchevel - Ski Alpin (femmes), le 20 décembre

Partager sur :