Sports

JO 2016 - Kayak : pas de médaille pour l'Auxerrois Cyrille Carré

Par Delphine Martin et Thierry Boulant, France Bleu Auxerre lundi 15 août 2016 à 21:37

Cyrille Carré a terminé à la 6e place de sa demi-finale.
Cyrille Carré a terminé à la 6e place de sa demi-finale. © Maxppp -

Le kayakiste icaunais, licencié à l'OCKA, n'a pas réussi à se qualifier pour la finale ce lundi sur 1.000 mètres en kayak monoplace (K1). Il termine sixième de sa demi-finale. Dans son village de Mailly-la-Ville, on l'a encouragé devant un écran géant.

Dans la salle de fête de Mailly -la-Ville, il n’y avait pas beaucoup de spécialistes du canoë-kayak, mais plutôt des admirateurs du jeune sportif.

Cyrille, ils le connaissent depuis qu’il est tout petit. Et ils le soutiennent, même s’ils ne comprennent pas forcément tout : "J’ai du mal à faire la différence entre le canoë et le kayak", reconnaît Chantal, qui se ravise… "Ah, si, au canoë, ils sont à genoux !". Exact. Et Cyrille, lui, il fait du kayak.

On est fiers dites donc ! On n'est pas Bourguignon pour rien !

Ce qui l’emporte sur les subtilités de ce sport encore assez peu connu du grand public, c’est la réussite de l'enfant du pays. Une vraie fierté pour Dominique et Nicole : "Je l’ai vu tout petit", explique-t-il. "On le suit depuis le début,ajoute-t-elle. Et on est fier dites donc ! On n'est pas Bourguignon pour rien !"

Arriver en demi-finale des Jeux Olympiques, c'est déjà très bien. Cyrille, c'est notre champion !

Ses parents aussi étaient dans la salle. Fiers mais partagés entre l'encouragement et l'analyse. Avant même le début de la course, Jean se veut réaliste. Sans illusions même. Alors que Christiane y croit : "Physiquement, il va très bien. J'y crois. Il faut envoyer les bonnes ondes."

La course de Cyrille Carré vue par ses parents. Le reportage de Thierry Boulant.

Pendant la course, même partage des tâches : la maman encourage alors que le papa analyse en mettant ses sentiments de côté.  "Il n'enfonce pas assez sa pagaie", déplore-t-il.

Mais à la fin de sa deuxième course, les supporters et les proches de Cyrille Carré doivent se rendre à l’évidence : le jeune Icaunais rate la finale de Kayak monoplace sur 1.000 mètre. Après avoir longtemps occupé l’une des quatre premières places de la course, il finit sixième de sa demi-finale : ce n’est pas suffisant.

Pour la maire du village, Jeanine Joublin, pas question d'accabler le champion : "C’est déjà très bien d’arriver à ce stade. Demi-finale des Jeux Olympique. Cyrille, c’est le champion de Mailly-la-Ville !"

Cyrille Carré : la fierté de tout un village. Reportage de Thierry Boulant

Cyrille Carré disputera quand même la finale B ce mardi : une finale de classement, qui ne lui apportera pas de médaille.

Vendredi prochain, il s’alignera avec ses co-équipiers sur la course du K4 : le kayak à 4 places. Et ses amis de Mailly-la-Ville se sont déjà donné rendez-vous

Partager sur :