Sports

Dakar 2016 : le Niçois David Casteu face à l'épreuve de l'altitude

Par Lisa Melia et France Bleu Azur, France Bleu Azur mercredi 6 janvier 2016 à 22:01

David Casteu, 43e au général à l'issu de la 4e étape
David Casteu, 43e au général à l'issu de la 4e étape © Maxppp

Les choses sérieuses commencent pour les pilotes du Paris – Dakar : ils vont monter jusqu’à 4 600 m d’altitude ! Une épreuve qui n’effraie pas le pilote niçois David Casteu.

Ce mercredi matin, début de la première étape marathon du Dakar : deux jours consécutifs sans la moindre assistance… Le soir, après un parcours de 430 kilomètres et l’arrivée à Jujuy, en Argentine, les véhicules sont sous clefs, avec interdiction d’intervenir dessus.

Mais la difficulté, c’est surtout l’altitude : les pilotes ont souvent dépassé les 3 000 mètres, ils passeront les 4 600 mètres jeudi. Le rallye reste quatre jours en altitude, une épreuve d’endurance qui n’effraie pas le pilote niçois David Casteu, 43e au classement général des motos. Après les deux belles spéciales de lundi et mardi, l’Azuréen avait hâte d’attaquer le marathon.

David Casteu n'a pas peur des hauteurs

Toujours chez les motards, l'étape a été marquée par l'accident du Français Pierre Alexandre Renet, qui participait à son premier Dakar. Ses jours ne sont pas en danger, mais il a dû être hospitalisé pour des blessures au rachis et au rein. David Casteu roulait avec lui.

David Casteu était avec Pierre Alexandre Renet

Côté voitures, le roi du Dakar, Stéphane Peterhansel, a tiré son chapeau à Sébastien Loeb, « le meilleur pilote du monde » et à son copilote, le Monégasque Daniel Elena, « qui comprend et qui apprend très vite ». « Ils forment un sacré couple », a reconnu Stéphane Peterhansel, qui s’est tout de même offert la quatrième étape du Dakar 2016.

Partager sur :