Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Dakar 2019 : ce qu'il faut savoir de la 41e édition du rallye

Le top départ du Dakar 2019 est donné ce dimanche 6 janvier. Pour la première fois de son histoire, le rallye se déroule dans un seul pays : le Pérou.

Photo du rallye Dakar 2015.
Photo du rallye Dakar 2015. © Maxppp -

J-1 avant le lancement de la 41e édition du rallye auto-moto Dakar, l'une des épreuves les plus difficiles au monde. Le Dakar 2019 démarre officiellement ce dimanche 6 janvier. Combien de véhicules en compétition ? Quel est le parcours ? France Bleu fait le point. 

Un seul pays, le Pérou

C'est une année particulière pour le rallye. Pour la première fois de toute son histoire, la course ne se déroulera que dans un seul pays : le Pérou. Exit donc la Bolivie et l'Argentine pays organisateurs lors de l'édition 2018 ou encore le Paraguay, en 2017 et le Chili, édition 2015. "Ce ne sera pas un Dakar au rabais", promet néanmoins le directeur de la course Etienne Lavigne à l'AFP.

Le Chili et l'Argentine ont renoncé à accueillir des étapes du rallye en raison de mesures d'austérité, et la Bolivie n'est quant à elle pas parvenue à trouver un accord pour le tracé avec l'organisateur, la société française ASO. 

Dix étapes et 70% de sables

Le Dakar 2019 partira de la capitale péruvienne et traversera les régions méridionales d'Ica, Arequipa, Moquegua et enfin Tacna qui se situe à la frontière du Chili. Au total les pilotes et leur copilotes devront franchir dix étapes sur 5.000 kilomètres de course.

Pour réussir cette course, il faudra savoir passer les dunes et ne pas se laisser piéger par le sable, omniprésent sur 3.000 kilomètres durant toute la course. "Avec le sable, on plonge au coeur de l'ADN du Dakar. A l'origine, la mythologie du Dakar, c'est le Sahara, ses dunes, ses grands cordons de sable... Là, on est au coeur du sujet", assure Etienne Lavigne.

334 véhicules inscrits et une belle affiche

Pour cette 41 édition du rallye Dakar, 334 véhicules s'aligneront sur la ligne de départ. Malgré une année particulière, les plus grands ont répondu présents. Ainsi les Français Stéphane Peterhansel (13 victoires entre 1991 et 2017), Cyril Despres (2005, 2007, 2010, 2012) seront présents. Sébastien Loeb, le nonuple champion du monde des rallyes pourtant jamais sacré au Dakar,viendra également retenter sa chance.

Les pilotes auront seulement dix jours (sans compter le jour de repos le 12 janvier) pour faire la différence cette année. "Ce sera plus court mais aussi plus intense. Il y a de grandes dunes, on peut perdre beaucoup de temps en s'ensablant ou en cherchant des points de passage", analyse Stéphane Peterhansel dans une interview accordée à l'AFP. La course se terminera là où elle a commencé, à Lima, le 17 janvier.

Notre dossier Dakar 2019 

  - Visactu
© Visactu -