Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dakar : le motard nordiste Pierre Cherpin est mort

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le motard nordiste Pierre Cherpin, victime d'un grave accident sur le rallye Dakar, est décédé des suites de ses blessures ce vendredi. Il avait été plongé dans un coma artificiel et est mort lors de son transfert entre l'Arabie Saoudite et la France.

Pierre Cherpin est décédé lors de son transferts de l'Arabie Saoudite vers la France
Pierre Cherpin est décédé lors de son transferts de l'Arabie Saoudite vers la France - Capture page Facebook Ch'ti au Dakar

Le motard lillois Pierre Cherpin est mort.  Les organisateurs du rallye Dakar en Arabie Saoudite le confirment ce vendredi matin.

Pierre Cherpin avait chuté lors de la 7e étape. C'est lors de son rapatriement en France qu'il est décédé. Il souffrait d'un œdème cérébral et avait été plongé dans un coma artificiel. Pierre Cherpin devait être hospitalisé à Lille. 

Passionné par les grands espaces, Pierre Cherpin participait à son quatrième Dakar. Sa première participation remonte à 2009, lorsque le Dakar a eu lieu pour la première fois en Amérique du Sud. Il est revenu en 2012. Il est allé jusqu'au bout de ces deux rallyes. En 2015, lors de sa troisième participation, il a dû abandonner après une panne moteur.

C'est la première fois que le pilote amateur, qui a réuni la somme de 35 000€ pour réaliser de nouveau son rêve, roulait dans le désert d'Arabie Saoudite. A l'issue de la 6e étape, il pointait à la 77ème place du classement général.

Pour ce chef d'entreprise lillois de 52 ans, le Dakar c'était un défi personnel, sportif, humain, sans pareil : "on a des moments d'exaltation et de plaisir intense mais ce sont surtout des moments difficiles. Vous faites plus la course contre vous-même que contre les autres".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess