Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les débuts du biathlète catalan Aristide Bègue dans le grand bain

-
Par , France Bleu Roussillon
Font-Romeu-Odeillo-Via, France

Le Catalan Aristide Bègue se lance dans une nouvelle aventure ce week-end. A seulement 21 ans, il va participer toute la saison à la coupe du monde B de biathlon, un cran en dessous des grands champions et notamment les frères Fourcade. Premier sprint ce samedi à 10h.

Le début d'un grand défi pour le jeune Aristide Bègue
Le début d'un grand défi pour le jeune Aristide Bègue © Radio France - Cyrille Manière

A tout juste 21 ans, le Catalano-picard s'attaque à un grand défi. Aristide Bègue débute ce week-end la coupe du monde B en Suède. Champion du monde junior la saison dernière , il se retrouve presque dans la cour des grands, une division en-dessous des frères Fourcade et des cadors de la discipline. 

Aujourd'hui, Aristide Bègue figure déjà dans les dix meilleurs biathlètes français. Il est jeune et ambitieux et s'attaque à une véritable saison charnière qui devrait en dire plus sur ses capacités. A quelques heures de son entrée en piste, Aristide Bègue s'est confié à France Bleu Roussillon.

"Je n'en mène pas large mais je suis déterminé."

France Bleu Roussillon : N'êtes-vous pas trop impressionné avant les débuts en coupe du monde B ?

Aristide Bègue : Oui, un peu j'ai quand même la sensation d'être un peu lâché dans la cour des grands. La saison dernière, j'avais  fait un petit passage dans cette IBU Cup mais ça m'avait juste permis de prendre un peu mes marques. Là, je vais faire toute la saison donc je veux tirer mon épingle du jeu et c'est un peu impressionnant car je me retrouve avec des gars qui ont dix kilos de muscles de plus que moi et il va bien falloir les battre pour aller plus haut. Je suis un des plus jeunes si ce n'est le plus jeune de la compétition et je vais lutter avec pas mal de mecs expérimentés qui ont plus de trente ans. J'ai déjà l'impression d'avoir franchi une marche rien que cette semaine en découvrant tout ça.

Aristide Bègue : "des mecs qui font dix kilos de muscles de plus"

FBR : C'est un gros défi, ça doit être très motivant

AB : Oui, ça l'est. Au début ça fait un petit peu peur quand tu vois tes adversaires, puis tu te dis qu'ils ont deux bras deux jambes comme toi alors tu fonces, sinon ce n'est pas la peine d'y aller. Si j'ai réussi à être là c'est bien que j'ai le niveau donc je vais tenter ma chance à fond. 

Depuis des mois Aristide Bègue se prépare pour cette saison d'IBU cup
Depuis des mois Aristide Bègue se prépare pour cette saison d'IBU cup © Radio France - Cyrille Manière

FBR : Vous êtes en Suède depuis dix jours, quelles ont-été les premières impressions  ?

AB : Déjà, il fait très froid. Moins 10 degrés, ça fait bizarre. Il y a une semaine il a même fait moins vingt degrés. C'est la première fois que je viens en Scandinavie donc je ne sais pas s'il y aura beaucoup de monde à la course. Mais bon, il y a déjà beaucoup d'agitation et de camions de techniciens qui sont installés. En plus on est un peu perdus dans une immense plaine, j'essaye déjà de ne pas me perdre sinon jamais je ne retrouverai le chemin pour rentrer. Après, je pense que les premières grosses affluences que je vais connaître ce sera en Allemagne.

Aristide Bègue : "Au début ça fait un peu peur"

"Le porte bonheur sang-et-or avec moi."

FBR : Quels objectifs pour cette première saison ?

AB : Je ne m'en mets pas trop. Je vais essayer de progresser sur le tir. Pour le ski, je sens déjà que j'ai beaucoup progressé cette année donc je vais essayer de confirmer. Je vais essayer de tout mettre en place sur les courses, à la fois un bon tir et un très bon ski. Comme ça, je vais voir quel est mon véritable niveau en IBU cup car cette année je me suis vraiment préparer pour ça. Je veux juste continuer de progresser et s'il y a des opportunités qui se présentent j'essaierai de les saisir. Pour mes objectifs, je pense que  j'en saurai plus après ce premier week-end.

Aristide Bègue : "j'essaye déjà de ne pas me perdre"

FBR : Prêt pour le premier grand rendez-vous en Suède alors (première course ce samedi à 10 heures)?

AB : Oui, je n'en mène pas large non plus mais je suis motivé et déterminé. J'ai mon petit porte bonheur sang-et-or avec moi et je suis prêt pour ce premier grand rendez-vous samedi matin.

Le calendrier de la coupe du monde B de biathlon
Le calendrier de la coupe du monde B de biathlon

À lire aussi

> Notre portrait d'Aristide Bègue 

> Retrouvez le site officiel d'Aristide Bègue et sa page facebook

Choix de la station

À venir dansDanssecondess