Tous les sports

Décès de David Poisson : le skieur français aurait percuté un arbre

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu mardi 14 novembre 2017 à 14:14

David Poisson est décédé lundi lors d'un entrainement de descente à Nakiska au Canada. Le skieur de l'équipe de France était âgé de 35 ans.
David Poisson est décédé lundi lors d'un entrainement de descente à Nakiska au Canada. Le skieur de l'équipe de France était âgé de 35 ans. © Maxppp -

David Poisson, membre de l’équipe de France de ski alpin, s’est tué lundi lors d’un entrainement de descente au Canada. Le skieur savoyard aurait perdu un ski et percuté un arbre. Originaire de Peisey-Vallandry, il avait 35 ans.

Les circonstances de l’accident mortel dont a été victime David Poisson commencent à se préciser. En milieu de journée ce mardi, la Fédération Française de Ski (FFS) indique dans un communiqué que le skieur "aurait chuté lourdement après avoir perdu un ski lors de la séance d’entrainement partagée avec d’autres nations qui s’est déroulée hier (lundi) à Nakiska au Canada". Sans le confirmer officiellement, la FFS évoque l’hypothèse selon laquelle, après sa chute, "il aurait percuté un arbre après avoir traversé les filets de sécurité".

Tué sur le coup

Un peu plus tôt dans la matinée, cette dernière information (un choc contre un arbre) avait été avancée par une agence de presse américaine."Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons pris en charge cette personne (David Poisson) et constaté qu’elle était morte sur place, a expliqué le porte-parole des secours à Associated Press. Il n’y a pas eu de transfert à l’hôpital." Cité par CBC News, un représentant de Nakiska a précisé qu’actuellement " la station est ouverte pour des entrainements privés. Des entrainements pour des skieurs qui préparent la Coupe du monde. Des équipes comme la France utilisent cette opportunité et ils gèrent l’organisation de ces entrainements". Les skieurs de l’équipe suisse étaient également présent. Une enquête devrait être ouverte par la police canadienne.

On prend des risques à Kitzbuhel, Val Gardena… sur des descentes de coupe du monde. Mais pour faire ses grandes épreuves, on prend aussi des risques à l’entrainement. En fait, un descendeur prend des risques 8 mois sur 12." - Antoine Dénériaz, champion olympique de descente en 2006

ECOUTEZ Antoine Deneriaz, champion olympique de descente en 2006.

Le DTN s'est envolé pour le Canada

Ce mardi matin, Le directeur Technique National de la FFS et le patron des équipes des France masculine de ski ont quitté la France pour rejoindre le reste du groupe vitesse au Canada. "Fabien Saguez et David Chastan, ont décollé ce matin à destination de Nakiska pour être présents pour ses camarades de l’Equipe de France, précise le communiqué de la Fédération Française de Ski. L’encadrement sportif et médical français actuellement sur place ainsi que pour recueillir toutes les informations nécessaires à la détermination des circonstances précises de cet accident". La FFS précise également qu’elle prendra "toutes les dispositions pour assurer le soutien nécessaire aux athlètes et membres de l’encadrement". La mort de David Poisson intervient dix jours avant la première épreuve de descente de la coupe du monde.

David Poison (à droite) avec son coéquipier Adrien Théaux lors de la descente de Sante Caterina (Ita) en décembre 2015. Les français avaient terminé respectivement 3e et 1er de cette épreuve. - Maxppp
David Poison (à droite) avec son coéquipier Adrien Théaux lors de la descente de Sante Caterina (Ita) en décembre 2015. Les français avaient terminé respectivement 3e et 1er de cette épreuve. © Maxppp -