Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Décès de David Poisson : les descendeurs restent au Canada et seront au départ de Lake Louise

dimanche 19 novembre 2017 à 22:54 Par Richard Vivion, France Bleu Nord, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Ils ont pris leur décision. Une semaine après la mort de leur coéquipier David Poisson, les descendeurs français ont choisi de rester au Canada et de participer à l’épreuve de coupe du monde de Lake Louise (25 et 26 novembre).

Après l'accident mortel de David Poisson, les descendeurs français (ici Adrien Théaux) ont décidé de prendre le départ samedi prochain de l'épreuve de Lake Louise (Canada).
Après l'accident mortel de David Poisson, les descendeurs français (ici Adrien Théaux) ont décidé de prendre le départ samedi prochain de l'épreuve de Lake Louise (Canada). © Maxppp -

L’émotion et la douleur sont toujours intenses mais les Bleus ont choisi de faire front. Dévastés par le décès de leur ami et coéquipier David Poisson à l'entraînement, les descendeurs français ont finalement décidé ce dimanche de rester au Canada et de prendre le départ de l’étape de coupe du monde prévue dès samedi prochain à Lake Louise (premier entrainement sur la piste dès mercredi).

Cette décision, le groupe a mis plusieurs jours à la prendre. Depuis l’accident mortel du skieur de Peisey-Vallandry survenu le 13 novembre lors d'une séance à Nakiska (Canada), ils ont longuement discuté, en tête-à-tête ou en groupe avec des psychologues et leurs entraineurs. "Il y a eu un gros travail de fait avec la cellule psychologique", indique Fabien Saguez. "C’était important qu’il n’y ait pas d’effet de groupe, ils ont pris chacun leur décision", poursuit le DTN de la Fédération Française de Ski (FFS).

C'est la manière dont ils se sentent personnellement qui 'est importante. Il ne faut pas le faire (prendre le départ) par procuration." - Fabien Saguez, DTN de la Fédération Française de Ski

ECOUTEZ Fabien Saguez, DTN de la Fédération Française de Ski.

Un message de la maman de David Poisson

Adrieux Théaux, Johan Clarey, Guillermo Fayed… tous ont donc finalement décidé de repartir. La semaine dernière, la mère de David Poisson leur avait envoyé un message. Il a certainement pesé dans leur décision. Elle disait comprendre leur choix éventuel de skier à Lake Louise et de ne pas compromettre des mois de préparation pour cette saison olympique. "Nous les soutenons, c’est un choix très courageux", a pour sa part indiqué Michel Vion, le président de la FFS.

Une semaine après le décès de David Poisson, les résultats de l'autopsie pratiquée mercredi sur le corps du skieur de 35 ans, médaillé de bronze mondial en 2013, n'ont toujours pas été dévoilés par les autorités canadiennes. Elles décideront ensuite d'ouvrir ou non une enquête si "dans le dossier, il existe des éléments de nature criminelle ayant conduit au décès", par exemple une négligence ou un manquement en matière de sécurité, avait précisé le 14 novembre Curtis Peters, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). "On aura des informations définitives en début de semaine mais il semblerait qu'on en reste là", a affirmé Fabien Saguez.