Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Des kilos après les fêtes ? Vite, vite à la salle de sport !

samedi 2 janvier 2016 à 5:17 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le sentiment d’être un peu lourd après les fêtes est la chose la mieux partagée du monde. La salle de sport est donc naturellement l’une des bonnes résolutions les plus populaires pour la nouvelle année.

L'arme fatale pour venir à bout des bonnes résolutions ?
L'arme fatale pour venir à bout des bonnes résolutions ? © Radio France - Angy Louatah

Saint-Étienne, France

Après quinze jours à être sollicités en continue, les estomacs peuvent enfin souffler. Pour autant, il ne faut pas nécessairement s’alarmer avant de monter sur la balance. D’après certaines études, on prend généralement entre deux-cent grammes et un kilo et demi pendant les fêtes. Alors même si les inquiétudes ne sont pas forcément fondées, il y a toujours les salles de sport pour se donner, au moins, bonne conscience.

"Keep cool", place Chavanelle, en centre-ville de Saint-Étienne, est par exemple sur le point de connaître sa plus grosse affluence de l'année lors de la première semaine de janvier. Nicolas a pleinement conscience que l'année d'une salle comme la sienne est toujours rythmée par les fêtes, la rentrée des classes ou encore l'arrivée de l'été.

Nicolas voit arriver "Monsieur et Madame tout le monde" après les fêtes

En deux appareils de musculations, certains habitués de la salle voient arriver les nouveaux adhérant juste après les fêtes. Parfois cela les fait simplement sourire, d'autres fois, ils cherchent à se différencier à tout prix.

"Ils viennent simplement parce qu'ils culpabilisent, mais les vrais restent"

Les habitués attendent les nouveaux adhérants (Reportage d'Angy Louatah)