Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Diagonale des Fous : Maxime Cazajous a vu "son rêve s'échapper"

-
Par , France Bleu Béarn

Le Nayais Maxime Cazajous, quatrième de la Diagonale des Fous, revient pour France Bleu Béarn sur les circonstances de course, l'erreur de balisage qui lui a fait perdre près de 50 minutes, ses doutes mais sa volonté d'aller au bout, pour tous ceux qui le soutiennent.

Maxime Cazajous a pensé abandonner, mais a finalement terminé, pour franchir la ligne d'arrivée avec ses enfants. (archives)
Maxime Cazajous a pensé abandonner, mais a finalement terminé, pour franchir la ligne d'arrivée avec ses enfants. (archives) © Maxppp - Emmanuel Grondin

France Bleu Béarn : Pour commencer, racontez nous cette édition 2019 pas simple, avec un scénario à rebondissements...

Maxime Cazajous : J'étais avec un groupe de tête, et on s'est perdu de nuit après deux heures de course (à cause d'une erreur de balisage, NDLR) ! On a pris 50 minutes de retard, le moral n'était pas au mieux, il a fallu se remobiliser pour partir à l'assaut de la tête de course, j'étais 250e et j'ai cravaché toute la nuit pour remonter à la 8e place au lever du jour, puis 2e aux alentours de midi... L'après-midi a été plus difficile avec un gros passage à vide où je repasse 5e, puis finalement je me suis accroché pour terminer à la 4e place. Il y a forcément un peu de déception au bout...

À l'effort physique déjà extrême, on imagine que ce genre de coup dur est difficile à supporter...

Oui, il y a déjà la fatigue physique, mais c'est vrai que là l'aspect psychologique a été assez important. L'objectif au départ c'était un podium (il a terminé 3e l'an dernier, NDLR), peut-être la victoire... Quand on perd presque une heure de course, on voit son rêve s'échapper. Après je me suis bien remobilisé pour remonter jusqu'à la 2e place, sauf que quand je repasse 5e je me dit que le podium s'envole. L'envie d'abandonner m'a traversé l'esprit plusieurs fois mais bon, je suis sur une course où beaucoup de gens me soutiennent, m'encouragent, et pour tous ces gens qui me suivent et m'encouragent, il fallait que je termine... J'ai fini plus au moral qu'au physique.

Terminer pour les autres plus que pour vous ?

Oui voilà, ma famille était présente, comme d'habitude je m'étais promis de franchir la ligne d'arrivée avec eux. Cela m'a servi, m'a permis de terminer.

C'est une préparation de toute une année, des sacrifices personnels et familiaux assez importants        
— Maxime Cazajous

Une erreur de balisage qui entraîne plusieurs coureurs dans la mauvaise direction comme ça, c'est courant ?

Ça arrive... Mais sur une épreuve d'une telle envergure, d'une telle notoriété il faudrait que cela soit un peu plus suivi, il y a eu je pense un peu de négligence de la part de l'organisation de ce côté là.

Quel sentiment cela vous laisse ? Vous pensez déjà à la prochaine Diagonale ?

Ça laisse de l'amertume pour le moment, parce que pour en arriver là, c'est une préparation de toute une année, des sacrifices personnels et familiaux assez importants, parce que notre vie est quand même réglée autour de mon sport. Donc quand on arrive là, et qu'on vit une déception comme celle-là, sans que ce soit de notre faute, c'est un peu frustrant. Je ne sais pas encore si je reviendrai... J'aurais aimé gagner cette course, mais cela fait cinq ans que je viens, j'aimerais peut-être changer, il y a l'UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) au mois d'août... Pour l'instant je n'ai pas pris de décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu