Tous les sports DOSSIER : Martin Fourcade, le biathlète des records

Biathlon : dixième victoire de la saison pour Martin Fourcade sur la poursuite de Ruhpolding

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Roussillon et France Bleu dimanche 15 janvier 2017 à 12:26 Mis à jour le dimanche 15 janvier 2017 à 14:20

Martin Fourcade, les dix doigts en l'air, pour célébrer sa dixième victoire de la saison
Martin Fourcade, les dix doigts en l'air, pour célébrer sa dixième victoire de la saison © Maxppp - Matthias Balk

Parti premier grâce à sa victoire sur le sprint, le Français, leader de la coupe du Monde de biathlon, a signé dimanche le doublé sur la piste mythique de Ruhpolding (Allemagne) en résistant à ses poursuivants. À noter la belle remontée de son frère Simon qui intègre le top 20.

Il a passé la ligne d'arrivée sous les gros flocons Allemands et les applaudissements du public, et a montré à tous ses dix doigts. Dix, comme son nombre de victoires cette saison, record personnel égalé, alors que nous ne sommes qu'à mi-saison. Monumental, Martin Fourcade n'est plus qu'à deux victoires du record sur une saison d'Ole Einar Bjoerndalen (NOR, 12 victoires).

Le plus costaud au contact

Habitué à voler loin devant ses adversaires depuis le début de saison, Martin Fourcade a dû piocher dans ses réserves pour s'imposer cette fois-ci. Après deux fautes au deuxième tir couché, puis une autre lors du premier tir debout, il s'est retrouvé à la lutte, rattrapé par cinq adversaires. Mais il a accéléré pour pouvoir tirer quelques secondes avant ses adversaires lors de l'ultime passage sur le stand, et à ce moment-là, il n'a pas tremblé.

Belle performance de Simon Fourcade

Alors que son frère continue de dominer le biathlon mondial de la tête et des épaules, Simon Fourcade commence tout doucement à revenir au haut niveau. Parti 46e, il termine 16e et deuxième Français, juste devant Jean-Guillaume Béatrix, lui aussi à l'aise ce dimanche sur la piste allemande (parti 33e). Les deux autres Français, Quentin Fillon-Maillet et Fabien Claude, terminent à la 32e et 33e place.