Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Dordogne : le twirling bâton, un sport qui séduit les filles comme les garçons

-
Par , France Bleu Périgord

Une trentaine d'équipes de Twirling bâton se sont affrontées lors de la compétition inter-départementale organisée dimanche à Thiviers, en Périgord.

Le club Les Colombines de Thiviers
Le club Les Colombines de Thiviers © Radio France - Laurence Méride

Thiviers, France

La compétition avait lieu dimanche, au complexe sportif de Thiviers. Six clubs de Nouvelle-Aquitaine, dont quatre de Dordogne, avait pour but de qualifier leurs équipes pour le championnat régional qui aura lieu le 19 mai. Les participants sont âgés de six à 21 ans et présentent une chorégraphie de deux minutes devant le jury, en duo ou en équipe de quatre ou plus. 

Le Twirling bâton, qu'est-ce que c'est ? 

Un sport exigeant, qui mélange de la danse, de la gymnastique et du maniement de bâton. Une discipline rigoureuse qui a ses affiliés en Périgord.

Mes copains je ne leur ai jamais raconté ça parce qu'ils ne connaissent pas. A part mon meilleur copain, il connaît tous mes secrets. Il sait que je m'entends bien avec mon équipe, avec toutes les filles du club. Moi j'aime bien ce sport parce que j'aime bien bouger et on s'amuse. — André, 7 ans

Le club "Les colombines de Thiviers" compte plus de 40 adhérents. Mais Sandrine Pélissier, coach des Colombines et membre de l'équipe nationale d'entrainement, espère pourvoir recevoir plus de compétition en Dordogne : "Pour une coupe il faudrait un gymnase qui peut accueillir plus de 1500 personnes. En Aquitaine c'est dur, en Dordogne encore plus. Et c'est vraiment dommage. Pour que ce sport vive encore mieux, encore plus, aille encore plus loin, il nous faudrait plus d'équipement sportif."

Un sport pour les filles comme pour les garçons 

On parle souvent de twirleuses et beaucoup moins de twirleurs. Pourtant il en existe. Adrien, 7 ans, se donne à fond à l'échauffement. Il est le seul garçon de l'équipe des Colombines de Thiviers : "Je suis un peu stressé parce que je suis le seul garçon donc je ne sais pas toujours si je vais y arriver parce que toutes les filles sont souples et moi je ne le suis pas. Je veux rester le seul garçon de l'équipe. J'aime bien ce sport parce qu'au moins il n'y a pas de bagarre pour choisir son équipe."

Il y a deux ans, il a vu sa sœur manier le bâton, depuis Adrien a décidé de s'y mettre aussi. Mais dans la cour de récré, quand ça parle sport entre copains, il reste discret pour éviter d'être jugé : "Mes copains je ne leur ai jamais raconté ça parce qu'ils ne connaissent pas. A part mon meilleur copain, il connaît tous mes secrets. Il sait que je m'entends bien avec mon équipe, avec toutes les filles du club. Moi j'aime bien ce sport parce que j'aime bien bouger et on s'amuse." ajoute le jeune twirleur. 

Les équipes périgourdines sont déterminées. Elles souhaitent participer, comme tous les ans, au championnat national. Il aura lieu à la fin du mois de juin, à La Roche-sur-Yon en Vendée.