Tous les sports

Emilie Andéol sacrée par le journal L'Equipe championne des championnes 2016

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 26 décembre 2016 à 10:32

Emilie Andéol et Teddy Riner à la Une de L'Equipe.
Emilie Andéol et Teddy Riner à la Une de L'Equipe. - © L'Equipe

Jolie consécration pour la judokate de Marcheprime sur le Bassin d'Arcachon. La championne olympique de judo partage avec Teddy Riner ce lundi le trophée de "champion des champions" France pour l'année 2016 décerné par le quotidien sportif.

Décidément, ils deviennent inséparables. Le 12 août dernier, ils étaient devenus champions olympiques de judo le même jour et dans la même catégorie (lourds). Ce lundi, le journal L'Equipe les réunit de nouveau à la Une du journal. Ils se partagent le titre de "champion des champions" France pour l'année 2016. Depuis la création du trophée en 1946, peu de femmes avaient été récompensées (Christine et Marielle Goitschel en 1964, Nicole Duclos en 1969, Jeannie Longo en 1987, Florence Arthaud en 1990, Marie-José Perec en 1992 et 1996, Eunice Barber en 1999, Carole Montillet en 2002, Laure Manaudou en 2004 et 2006). Depuis 2012, le journal décerne un trophée masculin et un trophée féminin. Emilie Andéol succède donc au palmarès à Camille Muffat (natation, 2012), Marion Bartoli (tennis, 2013) et Pauline Ferrand-Prévot (cyclisme, 2014 et 2015).

Ce qu'elle a fait est exceptionnel.

— Teddy Riner

Emile Andéol avoue dans les colonne de L'Equipe son incrédulité. "Je ne vais pas vous mentir, raconte-t-elle. Quand on me l'an annoncé, j'ai répondu : vous êtes sûrs que c'est moi ?" Et elle poursuit : "J'oublie de temps en temps que je suis championne olympique. J'ai toujours tendance à regarder vers les autres plutôt que de me focaliser sur moi. Après Rio, j'ai reçu beaucoup de témoignages. Pas mal de personnes m'ont avoué avoir pleuré en même temps que moi quand j'étais sur le podium olympique". La performance de la judokate de Marcheprime est également saluée par Teddy Riner. "C'est la magie des Jeux, tout y est possible. Personne n'aurait misé sur elle lorsqu'elle a démarré sa finale contre la Cubaine Ortiz, championne olympique en titre et double championne du monde. Ce qu'elle a réalisé est juste exceptionnel. Elle a signé un exploit sportif. Magique !"

VIDEO : Emilie Andéol raconte son année

Au palmarès de L'Equipe pour ce trophée de championne des championnes, Emilie Andéol devance au classement Estelle Mossely (boxe), Marie Dorin (biathlon), Marie-Amélie Le Fur (athlétisme paralympique) et Mélina Robert-Michon (athlétisme).

Emile Andéol pose avec son trophée. - Aucun(e)
Emile Andéol pose avec son trophée. - © L'Equipe

►►► A lire aussi : Emilie Andéol sacrée championne olympique de judo