Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Émilien Denner, le jeune pilote de Schirrhein qui rêve de Formule 1

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Sacré champion du monde karting, Émilien Denner est originaire de Schirrhein dans le Nord de l'Alsace. Le jeune homme de 17 ans ambitionne d'être au volant d'une Formule 1 d'ici 5 ans. Un rêve fou pour ce jeune homme qui a connu une ascension fulgurante.

Émilien Denner et son père Eric devant le trophée de champion du monde de karting
Émilien Denner et son père Eric devant le trophée de champion du monde de karting © Radio France - Luc Dreosto

Au départ, Émilien Denner n'était pas du tout attiré par le sport auto. Il était doué pour le basket, il était en sport-études à Haguenau et jouait à Gries-Oberhoffen. Mais à 14 ans, il donne un coup de main à son père qui gère une piste de karting près de Karlsruhe. Un copain allemand (avec qui il jouait à Pokémon Go pour tout vous raconter) l'incite à faire quelques tours de pistes. Une vraie révélation pour son père Eric Denner : "On aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie. Il était tellement facile, fluide, des trajectoires naturelles, une parfaite synchronisation, une finesse dans les pieds, les mains. La deuxième semaine, il avait déjà explosé le record de la piste".

Schirrhein fête dignement son champion du monde

Le petit prodige prend goût aux sensations du pilotage. Émilien Denner mutiplie les victoires en kart. Il est désigné révélation de l'année en 2018 par la Fédération internationale automobile. Et il y a 8 jours, il est sacré "champion du monde" de sa catégorie de kart en Italie. "J'ai mis du temps à réaliser, car champion du monde, c'est pas rien, raconte le jeune qui a dû arrêter ses études cette année pour se consacrer entièrement au kart. _Quand je suis revenu à Schirrhein, tout le village ou presque était dans la rue principale, qui m'applaudissait, avec des tambours_. C'était une super surprise".

Pour permettre l'ascension fulgurante de son fils, Eric Denner a dû consentir de gros sacrifices familiaux et financiers. "Tout est axé sur Émilien, plus rien d'autre ne compte, quelque part. La vie de famille est très compliquée, car on est partis trente à quarante semaines par an, tous les deux. Les sacrifices financiers sont énormes. J'ai vendu mon entreprise pour pouvoir continuer à aider Émilien". 

La Formule 1 en 2024 ?

Et il faudra encore trouver des millions d'euros ces prochaines années pour accompagner le fiston vers son rêve. _"L'objectif, c'est d'aller en Formule 1 forcément, parce que c'est la catégorie ultime,s'enthousiasme ce fan de Charles Leclerc. Il faut une bonne mallette d'argent pour y arriver, en passant d'abord par la F3, puis la F2. Mais je pense que si on a l'argent, c'est réalisable"._

Depuis son titre mondial, des portes se sont ouvertes. Deux écuries lui proposent un plan de carrière pour essayer d'obtenir un volant en Formule 1 d'ici 5 ans. Le Sébastien Loeb Racing aimerait aussi l'enrôler. De nouveaux sponsors se sont manifestés, le père Eric bataille pour en trouver encore. Le clan Denner prendra une décision sur l'avenir d'Émilien en fin d'année.

Né le même jour que Senna, il a grandi près de chez Loeb

Le chemin vers la F1 est encore long et tortueux, mais à bien y regarder, Émilien Denner est peut-être destiné à devenir pilote de haut niveau : "J'habite à Schirrhein et Loeb habitait à Oberhoffen, même pas à deux kilomètres, s'amuse le jeune homme au regard déterminé.  Et puis je suis né le même jour qu'Ayrton Senna, le 21 mars. Ce sont deux belles coïncidences".

  • Auto
Choix de la station

À venir dansDanssecondess