Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

En images la préparation de l'équipe de France du concours complet sur les plages du Cotentin

jeudi 21 août 2014 à 16:49 Par Frédérick Thiébot, France Bleu

Les 6 cavaliers, leurs chevaux et tout le staff de l'équipe de France se sont installés depuis une dizaine de jours à Saint-Martin de Bréhal près de Granville. L'objectif est de profiter de la plage pour préparer les chevaux pour les Jeux Equestres Mondiaux en bénéficiant des installations techniques de l'hippodrome voisin et d'un centre équestre.

C'est Thierry Touzaint, le sélectionneur national et entraineur de cette équipe qui a pris l'habitude de venir sur ce site presque tous les étés pour préparer ses concours complet d'équitation.Parmi les 6 cavaliers, le vétéran de cette équipe de France, c'est Jean Teulère. Le cavalier des Pays de Loire a débuté l'équitation a 14 ans en Aquitaine. Il a participé à de nombreuses compétitions internationales et obtient notamment le titre de champion du monde en 2002.C'est lui qui sera le porte drapeau de la sélection française lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux ce samedi au stade d'Ornano de Caen.Rappelons que les épreuves de dressage et de cross du Concours complet se dérouleront à partir du jeudi 28 août sur le site du haras du Pin et l'épreuve de Saut d'obstacles aura lieu au stade d'Ornano le dimanche 31 août.L'équipe de France de Concours complet qui a reçu la visite surprise depuis deux jours de l'humoriste Nicolas Cantelou, lui même cavalier amateur de ce type d'épreuves et fan de cette équipe.