Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

EN IMAGES - Simon Pagenaud et son trophée des 500 miles d'Indianapolis en visite à Poitiers

-
Par , , France Bleu Poitou, France Bleu

Le champion automobile débarque dans son Poitou natal, avec le trophée des vainqueurs des 500 miles d'Indianapolis. Une séance de dédicaces en public est prévue jeudi matin à Poitiers.

Poitiers, France

L'enfant du pays Simon Pagenaud est sur ses terres, ce jeudi 8 août ! Le pilote automobile, qui vit aujourd'hui au États-Unis va prendre un bain de foule et participer à une séance de dédicaces à Poitiers. Le champion, originaire de Montmorillon sera devant l'hôtel du département de 11h30 à 12h30. 

Et il ne va pas venir les mains vides puisqu'il emportera avec lui le Borg-Warner Trophy, le trophée des 500 miles d'Indianapolis qu'il a remporté en mai dernier. La course est considérée comme "le plus grand spectacle de la compétition automobile au monde" aux côtés du Grand Prix de Formule 1 de Monaco ou encore des 24 heures du Mans. Le trophée qui fera donc le voyage avec lui est un objet absolument mythique : fabriqué en 1935, il mesure 1m63 et pèse cinquante kilos.

Passionné dès son plus jeune âge

Si Simon Pagenaud a été le premier français en 99 ans à remporter la célèbre épreuve des 500 miles d'Indianapolis (le dernier en date était Gaston Chevrolet, en 1920) ce n'est pas là son seul fait d'armes ! 

Dès l'âge de 10 ans, il se passionne pour les sports mécaniques et débute le karting sur le circuit de Vigeant, près de Poitiers. Les choses vraiment sérieuses commencent pour lui en 2001, il a alors 17 ans. Cette année-là, il se place deuxième sur le podium du championnat de Formule Campus. Moins d'un an après, en 2002, il passe en Formule Renault et termine vice-champion de l'Eurocup en 2004.

Méconnu en France, véritable star aux États-Unis

Mais la carrière du jeune Simon peine à décoller et le pilote décide de passer la deuxième vitesse. Il déménage alors aux États-Unis où il est encore inconnu. Le jeune rookie enchaîne les victoires et gagne le championnat de Formule Atlantic. Au passage, il empoche un chèque d'un millions de dollars et une accession en American Le Mans Series.

Les 11 et 12 mai 2011, le pilote qui commence à se faire un nom est sur le sol français pour participer aux 24 heures du Mans. Avec ses équipiers, ils décrocheront la deuxième place. En 2016, c'est la consécration ! Simon Pagenaud remporte le championnat d'Indycar. Des courses très populaires à bord de bolides ressemblant à des F1 et se déroulant régulièrement en centre-ville. Enfin, en mai 2019 il entre dans la légende en remportant les 500 miles d'Indianapolis. Pour cet exploit, il est même reçu à la Maison Blanche par Donald Trump!

Des milliers de fans au compteur

Simon Pagenaud n'est pas seulement un prodige des circuits. Il est aussi un as des réseaux sociaux. Très actif sur son compte Twitter créé en 2009, il publie chaque jour des tranches de vies et des photos de ses exploits. Pour le plus grand plaisir de ses quelques 70.000 abonnés.

Il a même créé un profil entièrement dédié à son chien, Norman. Le petit animal est suivi (tout de même) par près de 3.000 fans !