Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi les 24 Heures du Mans débuteront à 14 h 30 en septembre

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Pour sa 88e édition, la mythique course automobile des 24 Heures du Mans devait retrouver son horaire de départ historique, à 16 h. Mais suite à son report au mois de septembre à cause de l'épidémie de Coronavirus, le départ sera donné à un horaire inédit : 14 h 30.

La mise en place de la grille de départ de la 87è édition des 24 heures du Mans
La mise en place de la grille de départ de la 87è édition des 24 heures du Mans © Radio France - Yann Lastennet

C'est une des conséquences du report des 24 Heures du Mans au mois de septembre. Prévue à l'origine les 13 et 14 juin, la 88e édition de la mythique course automobile devait démarrer à 16 h. Et renouer ainsi avec une certaine tradition : des origines en 1923, jusqu'en 2005 (et à quelques exceptions près), c'est en effet à l'heure du goûter que les prototypes et les gentlemen drivers s'élançaient pour plusieurs centaines de tours sur les 13,626 km du circuit de la Sarthe. Depuis, l'organisateur, l'ACO (Automobile club de l'ouest), lançait généralement les hostilités à 15 h.

Finalement, il n'y aura pas de retour aux origines sur ce point-là. Repoussée aux 19 et 20 septembre à cause de l'épidémie de coronavirus, la course débutera à 14 h 30. Cet horaire inédit, "arrêté en collaboration avec nos  partenaires, TV notamment, et nos concurrents", précise l'ACO, permettra tout seimplement de profiter davantage de la lumière du jour ! Entre mi-juin (coucher du soleil autour de 22 h) et mi-septembre (coucher du soleil autour de 20 h), nous perdons en effet deux heures de lumière du jour. Avancer le départ d'une heure et demie permettra donc de combler à peu près ce différentiel, afin de de profiter des premières heures de course et des podiums avec une bonne luminosité. Une question de "confort", précise-t-on du côté de l'organisation, aussi bien pour les "spectateurs que pour les équipes".

Après les départs à 14 h en 1969 pour cause d'élection présidentielle et à 17 h en 2006 à cause de la coupe du monde de football, le départ de l'édition 2020 sera à ranger dans la catégorie des "inédits"... A cause du coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu