Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Escrime : la section sportive d'Orléans devient Section Sportive d'Excellence, la première en France

-
Par , France Bleu Orléans

La section escrime d'Orléans, gérée par le Cercle d'Escrime Orléanais et le lycée Charles Péguy, devient Section Sportive d'excellence, une première en France. La promotion 2020/2021 est parrainée par le célèbre maître d'armes Christian Bauer. La cérémonie de parrainage a eu lieu jeudi à Orléans.

La promotion Christian Bauer 2020/2021 de la section sportive lycée Charles Péguy/Cercle d'Escrime Orléanais.
La promotion Christian Bauer 2020/2021 de la section sportive lycée Charles Péguy/Cercle d'Escrime Orléanais. © Radio France - Alexandre Frémont

C'est un nouveau pas vers l'excellence française pour l'escrime à Orléans. La section sportive gérée par le Cercle d'Escrime Orléanais et le lycée Charles Péguy à Orléans, devient Section Sportive d'Excellence et la promotion 2020/2021 de cette section est parrainée par le célèbre maître d'armes Christian Bauer. La cérémonie de parrainage s'est déroulée au lycée Charles Péguy ce jeudi, en présence du nouveau président de la Fédération Française d'Escrime, ainsi que des élus de la ville, du Département, de la Région et du maître Bauer. 

Une pointure de la discipline comme parrain

En clair, les 29 athlètes de cette promotion, composée de 8 filles et 21 garçons, 6 épéistes et 23 sabreurs, seront coachés, guidés et amenés vers le plus haut niveau par Christian Bauer. Ce maître d'armes a été entraîneur des équipes de France de 1992 à 2001, des équipes nationales d'Italie de 2001 à 2006, de Chine de 2006 à 2010 et de Russie de 2010 à 2019. Il ne compte pas moins de 166 médailles à son actif, dont 12 olympiques et 49 mondiales. Autant dire que c'est à une pointure due la discipline que les jeunes athlètes auront à faire à présent pour progresser. 

"Avant le parrainage, le maître d'arme venait souvent s'entraîner à Orléans, tous les mercredis", raconte Benjamin, 17 ans, en 1ère au lycée Charles Péguy et membre de la section. "Le fait de côtoyer des gens comme ça au quotidien ça donne vraiment des coups de boost parce qu'aujourd'hui, il a marqué l'escrime de son empreinte et juste de voir sa manière de penser, c'est que du positif", conclut le jeune sabreur.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'est le plus grand entraîneur du monde", lâche même Rémi Garrigue, 17 ans, numéro 1 Français et champion d'Europe de sa catégorie M17, "c'est un honneur d'être parrainé par un entraîneur d'aussi grande renommée". Les éloges continuent pour le maître Bauer, avec Faustine Clapier, 19 ans, championne de France M20 et 5e des derniers championnats d'Europe et au Cercle d'Escrime Orléanais depuis 11 ans, comme dans un rêve. "Pouvoir avoir un maître d'armes qu'on admire depuis qu'on est petite, qui entraîne nos idoles qui gagnent les Jeux Olympiques, qui partent en Coupe du Monde et qui battent les meilleurs, de voir cette personne-là venir à Orléans et s'occuper de nous c'est inattendu et c'est un rêve qui devient réalité", affirme-t-elle.

Benjamin à gauche et Rémi à droite, impatient de demander des conseils au maître d'armes Christian Bauer.
Benjamin à gauche et Rémi à droite, impatient de demander des conseils au maître d'armes Christian Bauer. © Radio France - Alexandre Frémont
Faustine Clapier, 19 ans, l'une des athlètes les plus prometteuses de la section, ravie de pouvoir bénéficier de l'aide de Christian Bauer pour progresser. p
Faustine Clapier, 19 ans, l'une des athlètes les plus prometteuses de la section, ravie de pouvoir bénéficier de l'aide de Christian Bauer pour progresser. p © Radio France - Alexandre Frémont

Christian Bauer les connaît tous

Le célèbre maître d'armes aux 166 médailles arrive en terrain connu puisqu'il vient s'entraîner depuis le début de l'année, tous les mercredis, à Orléans et sur les conseils d'un autre célèbre maître d'armes à Orléans, Franck Berthier, il s'est intéressé aux profils de chaque membre de la section. Christian Bauer a mis ça en place aussi avec Arnaud Schneider, maître d'armes également, qui entraîne les sabreurs et sabreuses de la section. "Arnaud m'a demandé de venir, je ne connaissais pas", raconte Christian Bauer, "on a tissé des liens un peu plus que professionnels" et c'est comme ça qu'il a accepté de devenir le parrain de la promotion 2020/2021 de la section. 

Le maître d'armes Christian Bauer (au milieu) entouré d'élus orléanais lors de la cérémonie de parrainage.
Le maître d'armes Christian Bauer (au milieu) entouré d'élus orléanais lors de la cérémonie de parrainage. © Radio France - Alexandre Frémont

Un tremplin vers les Jeux Olympiques

Présent également lors de ce parrainage, le nouveau président de la Fédération Française d'Escrime, Bruno Gares, en a profité pour délivrer l'intitulé de "Section Sportive d'Excellence" à cette section orléanaise, un tremplin pour le haut niveau et plus tard les Jeux Olympiques pour ces athlètes. "Aujourd'hui, c'est la première section sportive d'excellence qui est en place et donc c'est Orléans qui ouvre ce premier type de section", annonce le président. "C'est quelque chose que je vais inscrire au plan de performance de la Fédération, qui va permettre d'accompagner ces jeunes sportifs à accéder au très haut niveau", détaille Bruno Gares. Il n'est pas forcément question de subventions supplémentaires mais d'un appui, "un accompagnement différent qui permet d'être mieux détecter". Les financements seront donc plus ciblés ajoute-t-il. Christian Bauer, lui, y voit aussi un tremplin pour les JO 2028 : "Pour 2028 c'est sûr, il y aura au moins, s'ils continuent à travailler comme ça, 50% des équipes de France seront d'ici", assure le maître d'armes.

Le président de la FFE lors de la cérémonie de parrainage jeudi 18 février au lycée Charles Péguy.
Le président de la FFE lors de la cérémonie de parrainage jeudi 18 février au lycée Charles Péguy. © Radio France - Alexandre Frémont

Une excellente chose pour l'escrime à Orléans, qui a déjà une belle renommée avec des sportives comme Cécilia Berder ou Manon Brunet mais qui aura encore plus de rayonnement avec un tel titre et un tel parrain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess