Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Escrime : le week-end doré du Palois Eliott Bibi à la Coupe du monde

lundi 5 novembre 2018 à 11:24 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

Le sabreur formé à la Section Paloise Escrime a décroché ce week-end en Russie les titres en individuel et par équipe de la Coupe du Monde.

Eliott Bibi, sur la plus haute marche du podium à la Coupe du monde.
Eliott Bibi, sur la plus haute marche du podium à la Coupe du monde. - © Capture d'écran Youtube - Russian Fencing Federation

Première grande compétition de la saison et premières médailles d'or pour l'escrimeur palois Eliott Bibi. Ce week-end à Sotchi pour la Coupe du monde, il a été sacré en individuel samedi, puis avec ses coéquipiers de l'équipe de France le dimanche. C'est la première victoire en Coupe du Monde d'Eliott Bibi après 3 échecs l'année dernière.

Montée en puissance

Pourtant l'arrivée en Russie et le début de cette Coupe du monde n'a pas été de tout repos pour Eliott Bibi. Conséquence, peut-être, de cette arrivée mouvementée, Eliott Bibi sort de son groupe de qualification avec 4 victoires en six matchs. Puis lors des matchs à élimination directe, il est impérial tour à tour face à une Allemand, un Russe, un Américain, un Coréen, puis au Roumain Dragomir qu'il bat sans trembler 15-8 en finale.

Il y avait aussi à Sotchi un autre élève d'Alain Coicaud à la Section Paloise Escrime, Paco Boureau, il a terminé 44e. Un troisième sabreur palois aurait dû pouvoir défendre ses chances mais Samuel Jarry – récent 5e aux Jeux Olympiques de la Jeunesse – dont le visa a été retenu de manière arbitraire par l'ambassade de Russie, n'a pas pu participer.

La consécration aussi en équipe

Avec ses partenaires de l'équipe de France, Eliott Bibi a aussi décroché le titre par équipe. Victoire au bout du suspense en finale face à la Russie 45-44, après avoir auparavant éliminé le Kazakhstan, l'Italie et la Corée du Sud. Un titre décroché avec les autres espoirs du sabre français dont les Tarbais Florian Schickélé et Maxime Pianfetti, mais aussi Sébastien Patrice.

Eliott Bibi s'entraîne depuis le début de la saison à l'INSEP, la pépinière du sport français. Et le Palois le répète à qui veut l'entendre, son ambition est d'atteindre l'or olympique à Paris en 2024 !