Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyclisme : le binôme Pervis-Beaugillet rafle tout aux championnats de France handisport

-
Par , France Bleu Mayenne

François Pervis et Raphaël Beaugillet raflent le triplé en vitesse, poursuite et kilomètre de cyclisme sur piste aux championnats de France handisport 2021 ce week-end. Une compétition non-préparée qui augure le meilleur pour les prochains Jeux paralympiques de Tokyo auxquels participera le binôme.

François Pervis et son binôme malvoyant Raphaël Beaugillet.
François Pervis et son binôme malvoyant Raphaël Beaugillet. - Page Facebook Pervis

Ils repartent avec trois titres de champions de France (vitesse, poursuite et kilomètre) et deux records battus sur le 200 mètres lancés et le kilomètre départ arrêté. François Pervis et Raphaël Beaugillet ne s'étaient pas préparés pour ces championnats de France handisport qui ont lieu ce week-end, et pourtant, ils en reviennent victorieux et confiants en vue des Jeux paralympiques de Tokyo.

Une compétition en sous régime... et pourtant !

Une minute, une seconde, 246 millièmes exactement : c'est le temps du duo sur l'épreuve du kilomètre en tandem, "ça représente le troisième temps des mondiaux de l'année dernière sauf qu'ici, on n'est pas aux championnats du monde" explique François Pervis. Cette compétition, ils ne l'ont pas préparé, perte de temps : depuis onze mois, Raphaël Beaugillet, mal voyant, s'entraîne au sprint, lui qui est un ancien routier "un endurant". Avec la musculation tous les deux jours, il doit effectuer beaucoup de travail. 

Préparer les championnats de France, ça aurait demandé de la qualité, mais là nous, on a besoin de quantité pour progresser physiquement. - François Pervis

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des conditions non optimales

Cela n'enlève rien à la fierté des deux sportifs, qui y voient un bon signal pour les Jeux de Tokyo de l'été prochain. "On est arrivés avec ce qui nous restait dans les jambes avec des conditions vraiment pas faciles". A Saint-Quentin-en-Yvelines, la température sur la piste n'était que de 21 degrés au lieu de 28 pour des championnats du monde, et le taux d'humidité de 85% au lieu de moins de 30% d'humidité. 

Si on met autant d'énergie avec des conditions atmosphériques meilleures, on ne peut que faire de plus belles performances ! - François Pervis

Choix de la station

À venir dansDanssecondess