Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

EXCLU : les précisions de Jason Lamy-Chappuis sur son retour à la compétition après sa blessure

lundi 8 janvier 2018 à 21:25 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon et France Bleu Vaucluse

À un mois des JO d’hiver 2018, Jason Lamy-Chappuis est tout ’’réparé’’ après sa blessure au péroné. Le Jurassien l’a confirmé, en primeur dans France Bleu Besançon Sports ce lundi soir en direct de l’Italie, où il reprendra la compétition ce week-end en coupe du monde de combiné nordique.

Le Jurassien Jason Lamy Chappuis était déjà l'invité de "France Bleu Besançon Sports" le lundi 30 octobre 2018
Le Jurassien Jason Lamy Chappuis était déjà l'invité de "France Bleu Besançon Sports" le lundi 30 octobre 2018 © Radio France - Julien Laurent

Besançon, France

Ça y est : "retapé" , confirme et se réjouit Jason Lamy-Chappuis ! Contraint de soigner une fissure du péroné droit, diagnostiquée le 6 décembre – après des douleurs qui le gênaient à la réception de ses sauts à skis depuis une chute a priori sans gravité sur le tremplin finlandais de Ruka, fin novembre, lors de la manche d’ouverture de la saison 2017-2018 de coupe du monde de combiné nordique – le Jurassien a confirmé ce lundi soir, et son retour à la compétition pour le prochain week-end (12 au 14 janvier) en Italie, et qu’il ne ressentait plus aucune douleur ! Des précisions du champion olympique 2010 apportées en direct et en exclusivité dans « France Bleu Besançon Sports », l’émission diffusée chaque lundi de 18h30 à 19h sur France Bleu Besançon !

je strappe toujours le genou avant de sauter, mais vraiment aucune douleur 

_"J’ai été bien pris en charge à l’_INSEP pendant une dizaine de jours à Paris. Ensuite je suis revenu dans le Jura pour skier pendant les fêtes de fin d’année", explique Jason Lamy Chappuis. "Et j’ai recommencé le saut à skis ce dimanche (7 janvier) sur le tremplin de Chaux-Neuve, où tout s’est bien passé : j’ai pas de douleur ! 

Après il faut toujours que je fasse attention : je strappe toujours le genou avant de sauter, mais vraiment aucune douleur !", confirme le Franc-Comtois qui en profite pour remercier "franchement le protocole de récupération réalisé par ses entraîneurs, médecins et préparateurs physiques".

Au niveau état physique, ça ira très bien"

"Avec la cryothérapie à Paris, j’ai vu que _ça se consolidait très rapidement_. Et finalement, pour la préparation physique, j’ai pu faire beaucoup de ski de fond au mois de décembre donc, franchement, je pense qu’au niveau état physique, ça ira très bien", poursuit Jason Lamy Chappuis… 

L’ex retraité du sport de haut-niveau, entre les printemps 2015 et 2017, pourra ainsi reprendre la compétition en fin de semaine – comme prévu, au moment de sa blessure diagnostiquée début décembre – sur la manche italienne de la coupe du monde de combiné nordique du Val di Fiemme

L'intégralité de l'interview en direct de Jason Lamy Chappuis dans "France Bleu Besançon Sports", ce lundi 8 janvier 2018

"C’est _important de faire un week-end de coupe du monde avant Chaux-Neuve_, parce qu’y arriver sans course dans les jambes, ça allait être difficile", reconnaît Jason Lamy Chappuis qui donne déjà rendez-vous à ses très nombreux fans, dans moins de quinze jours, sur ses terres francs-comtoises de Chaux-Neuve pour la traditionnelle étape française de la coupe du monde de combiné nordique (20 et 21 janvier)

On sera alors à trois semaines du début des JO d’hiver 2018 de Pyeongchang en Corée du Sud (9 au 25 février). Le Jurassien de 31 ans vise une médaille olympique en relais avec ses potes de l’équipe de France.