Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

F1 - GP de Monaco : la belle résistance de Gasly et Ocon, tous deux dans les points

Encore un top 10 pour Pierre Gasly et Esteban Ocon, respectivement 6e et 9e du Grand Prix de Monaco. L’un a écoeuré Lewis Hamilton, l’autre a réussi l’exploit d’amener l’Alpine dans les points. Grand Prix remporté par Verstappen (Red Bull)

L'AlphaTauri de Pierre Gasly constamment de la Mercedes de Lewis Hamilton, l'un des faits majeurs du Grand Prix de Monaco de formule 1
L'AlphaTauri de Pierre Gasly constamment de la Mercedes de Lewis Hamilton, l'un des faits majeurs du Grand Prix de Monaco de formule 1 © Maxppp - Hoch ZWEI

Max Verstappen peut remercier Pierre Gasly ! Le Néerlandais, vainqueur du Grand Prix de Monaco, prend la tête du championnat du monde de Formule 1. Il passe devant Lewis Hamilton, modeste 7e, faute d’avoir pu doubler un Gasly propre et efficace dans ses défenses. Le Normand, aidé par la configuration sinueuse de la piste, obtient avec cette 6e place son meilleur résultat depuis le début de la saison. Un peu plus bas dans le classement, Esteban Ocon a livré une course remarquable avec son Alpine bien difficile à piloter dans les rues de la Principauté. Sa 9e place vient récompenser une résistance opiniâtre en fin de course. Gasly et Ocon signent chacun leur quatrième top 10 en cinq Grands Prix. 

Classement du Grand Prix de Monaco
Classement du Grand Prix de Monaco

Gasly n’a jamais cédé sous la pression de Lewis Hamilton

Contexte : Brillamment qualifié en sixième position, Pierre Gasly sera finalement cinquième sur la grille de départ (la Ferrari du poleman Leclerc n’est pas en état de prendre le départ). Le Normand s’élancera juste devant Lewis Hamilton, le septuple champion du monde, étonnement mal qualifié. 

Course : Bon départ de Pierre Gasly qui parvient à contenir Lewis Hamilton. Le Normand maintient son Alpha Tauri devant la Mercedes (image rarissime en Formule 1) et pointe au 5e rang à l’issue du premier tour

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Gasly ne parvient pas à suivre le quatuor de tête (Verstappen, Bottas, Sainz et Norris) mais il conserve Hamilton dans ses rétros. Le Britannique tente logiquement un undercut dès le 30e tour en anticipant son changement de pneus pour se débarrasser du Bois-Guillaumais. Mais l'écurie Alpha Tauri répond dès le tour suivant en faisant rentrer Gasly. La couverture de la stratégie Mercedes est payante : le vainqueur de Monza 2020 ressort devant le champion du monde. Hamilton grogne d’ailleurs à la radio en constatant que son horizon est encore limité à l’aileron arrière de la monoplace de Gasly ! 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au stade de la mi-course, le Normand est sixième, toujours devant Hamilton, mais les arrêts retardés de Perez et Vettel ont permis à ces deux pilotes de passer Gasly. La sortie des stands de l'Allemand a même été très chaude avec le Normand, tous deux bord à bord à 280 km/h, avant que le quadruple champion du monde (2010, 2011, 2012 et 2013) ne remporte la mise au niveau du Casino. Il ressort de cette séquence que  l’écurie Alpha Tauri n’a pas fait le bon choix en se concentrant exclusivement sur la stratégie Mercedes. 

La réalisation télévisée va longtemps suivre ce duel inattendu entre le jeune normand et l'icône de la formule 1. Puis Hamilton relâchera progressivement la pression, sur ce circuit où il est vraiment impossible de doubler, même avec la meilleure voiture entre les mains. 

Pierre Gasly termine 6e, dans les roues de Vettel, et finalement loin devant Hamilton qui a choisi de repasser au stand pour chausser des pneus neufs et aller chercher le bonus du meilleur temps au tour. Le Normand signe son meilleur résultat en 2021. Il confirme aussi sa régularité avec son quatrième top 10 consécutif. 

Sixième en gardant Lewis derrière pendant 78 tours c'est bien ! Un moment donné j'ai été en sandwich entre un quadruple champion du monde et un septuple champion du monde. Il faudra qu'on voit ce soir si la stratégie de couvrir Mercedes était la meilleure, puisqu'on a perdu deux places. Mais bon, on est toujours plus intelligent après la course ! - Pierre GASLY

Esteban Ocon : une course pénible en mode défense mais la neuvième place pour récompense
Esteban Ocon : une course pénible en mode défense mais la neuvième place pour récompense - James MOY@DPPI

Esteban Ocon constamment menacé 

Contexte : malgré une Alpine à la peine dans le tourniquet monégasque, Esteban Ocon a réussi une remarquable qualification en grimpant au 11e rang. Il va tenter de faire aussi bien sur les 78 tours. Un classement dans le top 10 serait un petit exploit.

Course  : Positionné au milieu du peloton, Esteban Ocon vire en dixième position au premier virage après un duel musclé mais très propre contre son ancien coéquipier Sergio Perez (Red Bull). Stroll attaque au Loews mais le pilote Alpine parvient à contenir l’Aston Martin. Précision importante : le Canadien est parti en gommes dures, ce qui signifie qu’il passera au stand bien après Ocon. 

Esteban Ocon est toujours 10e à la mi-course, après son arrêt au stand pour chausser des médiums (alors que tous les pilotes devant lui font leur second relais en gommes dures). Le timing de l’arrêt a permis à l’Alpine n°31 de doubler Giovinazzi. Si l’Ébroïcien parvient à maintenir un rythme élevé, il pourra passer Stroll et Raikkonen, respectivement 8e et 9e, lorsque ces deux pilotes observeront leur passage au stand pour changer de pneus. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Finalement le Normand ne gagnera qu’une position, contre Raikkonen qui s’est arrêté peu après l’Alpine. Mais Stroll, en retardant au maximum son pit-stop, parviendra à ressortir devant Ocon. Plus que 15 tours à couvrir pour le Normand, 9e et sur la défensive avec l’Alfa Roméo de Giovinazzi très pressante. Le manque de rythme de l’Alpine est flagrant mais son pilote résiste au mieux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Esteban Ocon, remarquable d’abnégation, ne va pas commettre la moindre petite faute jusqu’au drapeau à damier. Il termine 9e devant un peloton de quatre voitures (Giovinazzi, Raikkonen, Ricciardo et Alonso). 

On peut être content de ce résultat. On est vraiment en déficit de performance avec la voiture, donc finir dans les points est positif. Mais a découvert de nouvelles choses ce week-end, ce qui devrait nous aider à progresser - Esteban OCON

Les deux pilotes normands, en terminant 6e et 9e dans ce Grand Prix de Monaco, ont 'scoré' pour la quatrième fois consécutive au championnat du monde des pilotes. Leur régularité leur permet d'occuper les 9e et 10e place du classement, loin devant leurs coéquipiers. Prochain rendez-vous : le 6 juin à Bakou pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess