Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

F1, GP de Styrie : Gasly éliminé d’entrée, Ocon englué en fond de peloton

Pas de top 10 pour les Normands ce dimanche au Grand Prix de Styrie de formule 1. Esteban Ocon est resté en queue de peloton ; Pierre Gasly a vu sa course ruinée par Charles Leclerc dès le premier tour. Nouvelle victoire de Verstappen devant Hamilton.

L'Alpine d'Esteban Ocon n'est jamais sortie du bas du peloton de ce Grand Prix de Styrie
L'Alpine d'Esteban Ocon n'est jamais sortie du bas du peloton de ce Grand Prix de Styrie - DPPI

Pour la deuxième fois de la saison, les espoirs de Pierre Gasly se sont envolés dès le premier tour dans le tumulte du peloton. Si il était partiellement responsable au Grand Prix de Bahreïn, cette fois il a clairement été victime d’une maladresse de Charles Leclerc (Ferrari) dans la montée vers le virage 3 du Red Bull Ring (voir plus bas). Scénario cruel pour le Normand qui avait largement les moyens de terminer 6e de ce Grand Prix de Styrie. Cet abandon met un terme à la série de six arrivées consécutives dans les points (dont un podium en Azerbaïdjan). Esteban Ocon, lui, a vu le drapeau à damiers. Mais sans doute avec le soulagement de mettre un terme à une course horrible. Le Normand est resté englué dans le fond du classement, pour finir 14e dans le prolongement de sa pire qualification de la saison. Le pilote et son écurie Alpine vont devoir trouver l’origine du mal qui frappe la monoplace n°31. Le prochain Grand Prix aura lieu, dimanche prochain, sur ce même circuit du Red Bull Ring. 

Classement du Grand Prix de Styrie de Formule 1
Classement du Grand Prix de Styrie de Formule 1

Gasly éliminé dès le premier tour

Contexte : Pour la 6e fois en 8 Grands Prix, Pierre Gasly a placé son AlphaTauri parmi les trois premières lignes. Il lui sera difficile de gagner d’autres places tant les Red Bull et Mercedes sont inaccessibles à la régulière. Son objectif sera plutôt Lando Norris (McLaren).

Course : Envol moyen de Gasly qui se retrouve pris en sandwich entre Leclerc et Alonso, les deux pilotes qui s’élançaient derrière lui. Le Normand, touché par la Ferrari, parvient quand même à ressortir correctement du premier virage… avant de subir une seconde lame : Leclerc, en tentant de prendre l’aspiration, vient trancher le pneu arrière gauche de l’AlphaTauri. Gasly rentre au stand pour abandonner à la fin du premier tour.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Normand a encore joué de malchance dès le départ, comme l’an dernier dans ce même Grand Prix de Styrie. Un scénario déjà vu, également, à Bahreïn lors du premier Grand Prix de la saison lorsqu’un contact dans le premier tour avait déjà ruiné une belle qualification. 

Une course sans relief pour Ocon 

Contexte : Difficile pour Esteban Ocon d’avoir de l'ambition après sa 17e place, plus mauvaise qualification de la saison. Élément inquiétant : le Normand ne savait pas, hier, comment expliquer son manque de vitesse sur ce circuit typé moteur.

Course : Esteban Ocon profite des tumultes du premier tour pour gagner trois positions dues aux incidents impliquant Gasly, Leclerc et Giovinazzi. Puis il parvient à maintenir le rythme dans un peloton comprenant 10 voitures classées de la 6e à la 15e place. Ocon y apparaît en avant-dernière position, chaussé de gommes mediums.

Esteban Ocon procède à son unique arrêt aux stands peu après la mi-course. Il ressort avec quatre voitures derrière lui : Ricciardo (McLaren), les Haas et Latiffi (Williams). Sans surprise, cette course s’avère bien terme pour l’Ébroïcien. Il bute longtemps sur Raikkonen (Alfa Roméo) avant de voir Ricciardo le doubler à vingt tours de l’arrivée. Il va terminer 14e avec pour maigre consolation un dépassement sur Giovinazzi dans les derniers tours. Une seconde course sans relief après le Grand Prix de France. Bien loin du top 10 où son coéquipier Alonso a encore pu s'inviter dans la bataille pour les points au championnat du monde. L'Espagnol termine 9e de ce Grand Prix de Styrie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess