Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

F1, Grand Prix d’Abu Dhabi : Pierre Gasly et Esteban Ocon dans les points pour finir la saison

Double entrée dans les points pour Pierre Gasly et Esteban Ocon lors du Grand Prix d’Abu Dhabi. Le Rouennais a enchaîné quelques jolis dépassements pour finir 8e, une place devant l'Ébroïcien. Sans le savoir Ocon a réussi la manoeuve qui offre à Gasly la dixième place finale au championnat pilote

Pierre Gasly, huitième ce dimanche, obtient la 10e place finale au championnat pilote
Pierre Gasly, huitième ce dimanche, obtient la 10e place finale au championnat pilote © Maxppp - FIAF1 HANDOUT

Huitième et neuvième du dernier Grand Prix de la saison disputé ce dimanche à Abu Dhabi. Pierre Gasly et Esteban Ocon bouclent cette année 2020 avec quelques points supplémentaires. Le Rouennais a livré une course solide avec plusieurs dépassements, y compris contre l’autre Normand, pour décrocher la meilleure place possible par rapport au potentiel de son AlphaTauri. Esteban Ocon a connu un premier relais très difficile avant de (re)trouver un bon rythme après son changement de pneus. Le pilote ébroïcien a réussi le dernier dépassement de la saison : une attaque contre Lance Stroll qui a même offert la dixième place du championnat pilote à Pierre Gasly ! Résumé de la course ci-dessous

Classement du Grand Prix de formule 1 d'Abu Dhabi
Classement du Grand Prix de formule 1 d'Abu Dhabi

Pierre Gasly offensif 

Contexte : Une qualification mi-figue mi-raisin. Pierre Gasly a décroché un nouveau top 10 mais il a été battu par son coéquipier Kvyat, pour la deuxième fois d’affilée (la quatrième de la saison). Le Normand connaît une fin de saison difficile, avec une seule arrivée dans les points lors des quatre derniers Grands Prix.

Course : Départ moyen du Rouennais qui se fait chiper sa neuvième position par Ocon. Les deux Normands se livrent une belle bataille dès le deuxième tour et Gasly en sort vainqueur avec ses pneus tendres qui lui offrent une meilleure adhérence. Puis il parvient rapidement à distancer la Renault. Au 10e tour, nouveau dépassement de Gasly, cette fois sur son coéquipier Kvyat, pourtant peu coopératif avec des défenses très musclées. 

Pierre Gasly profite d’une neutralisation pour changer ses pneus et ressortir en gommes dures. Il se retrouve onzième à la relance mais derrière trois pilotes (Ricciardo, Leclerc et Vettel) qui ne se sont pas encore arrêtés. Le Normand n’attend pas le passage au stand de la Ferrari du Monégasque : il le double à l’aspiration dans la vingtième boucle. Gasly réintègre le top 10 peu avant la mi-course.

Le pilote de l’AlphaTauri, manifestement très à l’aise, enchaîne deux dépassements en trois tours en surprenant Stroll au freinage puis en avalant Vettel avec le DRS. Gasly pointe au huitième rang à vingt tours de la fin. Et il va conserver cette place jusqu'au drapeau à damier. C’était clairement le meilleur résultat possible dans cette course sans abandon chez Mercedes et Red Bull, les écuries de pointe. 

Esteban Ocon a relevé la tête après un premier relais difficile

Contexte : Une semaine après son premier podium, Esteban Ocon est resté à la porte du top 10 en qualification. Mais il a enfin devancé son coéquipier Ricciardo. Le Normand est le mieux placé des pilotes qui peuvent choisir leur variété de pneumatiques. Il s’élancera en gommes mediums de la dixième position après une pénalité infligée à Leclerc (Ferrari).

Course : Bonne impulsion d’Ocon qui passe Gasly et se retrouve donc neuvième à la fin du premier tour. Mais le pilote ébroïcien ne parvient pas à contenir l’offensive de l’autre Normand dans la boucle suivante. Esteban Ocon manque de rythme et doit laisser passer son coéquipier Ricciardo (7e tour) pourtant équipé de gommes dures théoriquement moins performantes. 

Le pilote ébroïcien profite d’une neutralisation (bienvenue !) dès le 10e tour pour se débarrasser de ses pneus mediums et repartir en gommes dures. Il ressort en treizième position mais cette fois avec un rythme satisfaisant. Le Normand passe Giovinazzi et Leclerc pour se retrouver rapidement onzième au stade de la mi-course. 

Le pilote de la Renault #31 grimpe ensuite à la dixième place après le passage au stand de Vettel. Puis il suit pendant très longtemps Lance Stroll avant de parvenir à le doubler dans le dernier tour. Esteban Ocon se classe donc neuvième, la meilleure position possible après son premier relais laborieux. Probablement sans le savoir, le pilote ébroïcien a chipé un point important à son pote Lance Stroll : le Canadien, jusque-là dixième du championnat pilote, glisse en effet au onzième rang après cette manœuvre. Et c’est Pierre Gasly qui termine dans le top 10 final, une belle façon de conclure cette saison remarquable avec en mémoire sa victoire à Monza

Choix de la station

À venir dansDanssecondess