Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

F1, qualifications GP de Styrie : Les Normands aux extrémités de la grille

Classé 6e des qualifications du GP de Styrie, Pierre Gasly s’invite une nouvelle fois dans les trois premières lignes des qualifications. Séance cauchemardesque en revanche pour Esteban Ocon, renvoyé au 17e rang et dans l'incompréhension face au manque de vitesse de son Alpine.

Pierre Gasly toujours régulier : 6e des qualifications du Grand Prix de Styrie
Pierre Gasly toujours régulier : 6e des qualifications du Grand Prix de Styrie © Maxppp - Hoch ZWEI

Une AlphaTauri dans le haut du peloton, juste derrière les intouchables Red Bull et Mercedes, l’image s’est répétée ce samedi lors des qualifications du Grand Prix de Styrie de Formule 1. Pierre Gasly, auteur du 6e temps, s’invite pour la quatrième fois d’affilée sur l'une des trois premières lignes de la grille de départ. Il n'a pas souffert du manque de roulage en essais libres 2. Sauf pluie (ce qui n'est pas impossible) il aura toutefois le désavantage de débuter la course en gommes tendres, avec la perspective d'un premier passage aux stands assez rapide par rapport à ses concurrents pour les places d'honneurs.

Cette qualification a tourné au cauchemar pour Esteban Ocon, éliminé sèchement dès la Q1. Un résultat dans la continuité de son Grand Prix de France anonyme avec un rythme insuffisant pour batailler dans le milieu du peloton. En début de saison l’Ébroïcien parvenait à faire de petits miracles en plaçant son Alpine dans la première moitié du classement. Mais depuis ses brillantes qualifications aux GP du Portugal (6e) et d'Espagne (5e), le Normand ne cesse de rétrograder. Éliminé, parfois avec malchance, en Q2 lors des trois Grands-Prix suivants, il a touché le fond ce samedi sur le Red Bull Ring en terminant 17e. Ses propos (voir plus bas) trahissent une forme d'impuissance face à cette situation, alors qu’il s’élancera demain depuis l’avant-dernière ligne !  

Résultat des qualifications du Grand Prix de Styrie
Résultat des qualifications du Grand Prix de Styrie

Le film des qualifications

Q1 : Énorme désillusion pour Esteban Ocon, éliminé dès la première séquence des qualifications. Le Normand ne réalise que le 17e chrono, six places derrière son coéquipier Alonso. Un résultat dans la continuité des dernières qualifications en Azerbaïdjan et en France où l’Espagnol était à chaque fois le seul pilote Alpine en Q3. 

Qualification sans difficulté de Pierre Gasly avec le 8e chrono et 0,4” d’avance sur le premier éliminé (Latiffi). Son coéquipier Tsunoda est aussi passé avec une bonne marge, signe de la rapidité des AlphaTauri sur ce circuit. 

Q2 : Pierre Gasly réussit le meilleur chrono dès le premier passage en piste des quinze voitures qualifiées. Mais il a effectué ce run en pneus tendres contre des médiums pour les Mercedes et Red Bull. Ce premier chrono validé est jugé suffisamment satisfaisant pour préserver les pneus en économisant un second passage en piste. 

Q3 : Auteur du sixième temps après le premier passage en piste, Pierre Gasly améliore légèrement son chrono dans sa deuxième tentative… mais sans parvenir à grimper dans la hiérarchie. Sur ce très court tracé autrichien, il n’a concédé que 0,4” au poleman Max Verstappen.  Son coéquipier Yuki Tsunoda termine 8e devant la deuxième Alpine de Fernando Alonso (9e). Le résultat de l'Espagnol donne encore plus de relief aux difficultés d'Esteban Ocon. 

Il n'y a pas d'explication aujourd'hui. Ce n'est pas acceptable d'être dehors aussi vite. Nous n'avons pas de vitesse. Ce n'est pas un soucis pour Alpine puisque Fernando va en Q3, c'est uniquement de notre côté du garage. Pour être honnête, je suis inquiet pour la course demain. Esteban OCON, au micro de Canal +

Le départ de ce Grand Prix de Styrie sera donné ce dimanche 28 juin à 15h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess