Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Fernando Alonso arrêtera l'endurance après les 24 Heures du Mans en juin

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Le pilote espagnol Fernando Alonso, double champion du monde de Formule 1, arrêtera de courir en championnat du monde d'endurance après la prochaine édition des 24 Heures du Mans (15-16 juin), qu'il avait remportées l'an dernier. Il devrait rester engagé chez Toyota pour courir le Dakar en 2020.

Fernando Alonso et ses coéquipiers Sébastien Buemi et Nazuki Nakajima
Fernando Alonso et ses coéquipiers Sébastien Buemi et Nazuki Nakajima © Radio France - Julien JEAN

Le Mans, France

C'est un communiqué officiel de Toyota qui l'annonce, à quelques jours des 6 Heures de Spa, avant-dernière manche du championnat : Fernando Alonso va stopper son engagement  en championnat du monde d'endurance auto (WEC) après la prochaine édition des 24 Heures du Mans (15-16 juin). C'est le néo-zélandais Brendon Hartley, vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 avec Porsche, qui prendra la place du pilote espagnol en WEC. L'Espagnol quant à lui va "étudier de nouvelles aventures en sport automobile" avec Toyota, à savoir très probablement le Dakar 2020 en Arabie Saoudite.

Finir en beauté au Mans le mois prochain

"J’ai été heureux de rouler pour Toyota en championnat du monde d’endurance, mais ce chapitre se termine", déclare Fernando Alonso. "La victoire au Mans l’an dernier est l’un des temps forts de ma carrière dans ma quête de la Triple Couronne et je me souviendrai toujours de cette réussite collective. [...] Il reste deux courses importantes car nous sommes toujours en lice pour les titres de champion du monde, et je vais me battre pour que nous décrochions les deux". 

Choix de la station

France Bleu