Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Formule 1 : aucun point pour Pierre Gasly et Esteban Ocon au Grand Prix de Bahreïn

Scénario noir pour Pierre Gasly et pas assez de rythme pour Esteban Ocon. Les deux pilotes normands ont rapidement perdu toute illusion de terminer dans le top 10 du Grand Prix de Bahreïn. Course remportée par Lewis Hamilton après un intense duel contre Max Verstappen.

Abandon pour Pierre Gasly pour ce premier Grand Prix de la saison
Abandon pour Pierre Gasly pour ce premier Grand Prix de la saison - Samo Vidic@Red Bull Content Pool

Un Grand Prix de Bahreïn sans relief ce dimanche pour les deux pilotes normands. Pierre Gasly a perdu ses espoirs en même temps que son aileron avant. Le pilote Bois-Guillaumais essayait alors de défendre sa cinquième position en début de course. Renvoyé en fin de peloton, il a même abandonné à quelques tours de l’arrivée. Cette première course de la saison a été bien anonyme pour Esteban Ocon, mal qualifié hier et classé treizième avec une Alpine (ex Renault) en manque de rythme. L’écurie française, cinquième du dernier championnat constructeur, a été dominée par les Ferrari, Alfa Romeo et l’unique AlphaTauri rescapée. Trois équipes qui étaient pourtant derrière en 2020. Résumé de la course ci-dessous.

Classement du Grand Prix de Bahreïn
Classement du Grand Prix de Bahreïn

Gasly vite sorti du groupe de tête

Contexte : Brillamment qualifié en cinquième position, Gasly va prendre le départ en pneus médiums grâce à sa très bonne maîtrise en qualification. Le Normand a déjà disputé trois Grands Prix sur ce tracé de Sakhir dans sa version longue et il est toujours rentré dans les points. Sa quatrième place en 2018 l’avait même révélé au monde.

Course : Bon départ de Gasly qui vient se placer au plus large à l’entrée du premier virage. Il conserve sa cinquième position malgré la menace des McLaren. La course est brièvement neutralisée et la relance tourne mal : les McLaren, équipées de gommes tendres, repassent à l’offensive. Un contact avec l'une d'elles arrache l’aileron avant de l’AlphaTauri. Le Normand en est quitte pour un passage aux stands. Il se retrouve dernier avec 50 secondes de retard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Débute alors une course isolée en queue de peloton pour Pierre Gasly qui bataille avec des Haas et Williams. Le Normand va même renoncer à trois tours de l'arrivée. "Je ne sais pas si le contact est de ma faute. Mais c'est rageant de finir la course dès le quatrième virage. J'ai eu des dégâts sur le fond plat, sur d'autres pièces aussi, donc  on a fini par abandonner" détaille Gasly au micro de Canal+

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ocon sans illusion

Contexte : Ocon a connu sa pire qualification depuis son arrivée chez Renault (devenu Alpine). Positionné en queue de grille, il a fait un choix agressif en prenant le départ en pneus soft. Le Normand va chercher à remonter très vite dans le peloton, quitte à s’arrêter plus tôt pour changer ses gommes. 

Course : Excellent envol du pilote Alpine qui pointe au treizième rang à l’issue du premier tour. L’incident de Gasly lui fait gagner une autre position, mais il ne parvient pas à menacer les Alfa Romeo (10 et 11e). Assez logiquement l’Alpine est doublé au 10e tour par Perez (Red Bull) en pleine remontée après un incident qui l’a contraint à partir des stands. 

Les changements de pneus ne modifient pas le classement. Ocon est désormais distancé et il doit alors se contenter d’une grosse bataille pour la treizième place avec le débutant Yuki Tsunoda (AlphaTauri). Pendant ce temps l’autre Alpine de Fernando Alonso est à la bagarre pour la 10e place entre les deux autres ex-champions du monde : Vettel et Raikkonen. Mais la course de l’Espagnol va s’arrêter au 34e tour pour abandonner (défaillance des freins).   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans le dernier tiers du Grand Prix, Esteban Ocon est victime d’un freinage tardif de Vettel (Aston Martin) qui envoie les deux voitures en tête-à-queue. Les deux pilotes peuvent repartir et le Normand aura le dernier mot dans cette bataille pour la treizième place. Cette Alpine est le prolongement de la Renault de la saison dernière. Mais sur cette course elle s’est montrée en retrait par rapport à plusieurs écuries qu’elles dominaient en 2020 (Ferrari, Alfa Romeo et Alphatauri). Il ne s’agit certes que du premier Grand Prix de la saison, mais le constat est inquiétant. Même si le pilote normand veut retenir du positif. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Je n'ai pas arrêter de me battre dans cette course. Contre Tsunoda, Giovinazzi, Vettel qui est venu s'excuser. Il y a quand même du positif même s'il n'y a pas de point au championnat. On a plein de chose à faire. Quand je vois la vitesse des AlphaTauri en courbe : c'est impressionnant" admet le pilote de l'Alpine au micro de Canal +.  L’écurie du duo Alonso-Ocon dispose de trois semaines pour préparer le prochain rendez-vous à Imola (Italie).  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess