Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : enfin un circuit favorable pour Pierre Gasly à Singapour, Esteban Ocon menacé mais soutenu par ses pairs.

jeudi 13 septembre 2018 à 23:36 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La Formule 1 fait étape ce week-end à Singapour, sur le circuit le plus éprouvant de la saison. Mais sa configuration pourrait permettre à Pierre Gasly de se distinguer. Esteban Ocon est toujours (en sursis) chez Force India et reçoit de multiples soutiens.

Esteban Ocon, l'an dernier lors du Grand Prix de Singapour, disputé de nuit
Esteban Ocon, l'an dernier lors du Grand Prix de Singapour, disputé de nuit © Maxppp - WALLACE WOON

Normandie, France

Singapour est une course à part dans le calendrier de la Formule 1. Ce Grand Prix est l’un des plus éprouvants de la saison. Tracé technique, chaleur étouffante, pilotage de nuit  : tous les ingrédients d’une course souvent fertile en rebondissements. Les normands Pierre Gasly et Esteban Ocon ont chacun leurs chances de s’y distinguer. Pour le pilote ébroïcien c’est même une question de survie dans cette cruelle saison 2018.

D’autres pilotes soutiennent Ocon

Depuis le rachat début août de l’écurie Force India par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, il est évident qu’Esteban Ocon est sur un siège éjectable. Sa place sera bientôt occupée par Lance Stroll, le fils du nouveau patron, actuellement pilote chez Williams, pas toujours convainquant en piste mais "boosté" par l'argent familial. Les premières rumeurs annonçaient le changement dès Spa-Francorchamps, puis à Monza ou à Singapour. Mais Ocon a brillé aux Grands Prix de Belgique et d’Italie pour rapporter à son écurie 16 points au championnat du monde. Une récolte suffisamment conséquente pour lui offrir le billet d’avion vers Singapour où il sera encore au volant ce week-end. 

Esteban Ocon sait que chaque Grand Prix est peut-être le dernier, pour cette saison comme pour la campagne 2019 puisqu’il n’a quasiment aucun espoir de trouver un volant ailleurs. Et sa situation suscite de multiples critiques. «S’il n’a pas de place en 2019 ce sera une honte pour la Formule 1 a tonné cette semaine Gerhard Berger, l’ancien coéquipier de Senna et Alesi dans les années 90. Une réaction dans la continuité de précédentes prises de position, comme celle de Lewis Hamilton à Spa-Francorchamps, parce que jamais un pilote aussi prometteur ne s'est retrouvé sur la touche. Ce jeudi c’est Felipe Massa, le vice-champion du monde 2008, qui a fait part de son incompréhension sur les réseaux sociaux. "Ce n'est pas acceptable de voir un talent comme toi sans place en F1" a écrit le Brésilien, s'adressant directement au jeune Normand.

De son côté Ocon ne peut qu’être spectateur impuissant de sa propre situation : «Je ne suis pas frustré, je suis vraiment déçu, c’est plus le mot.» a-t-il indiqué ce jeudi à Singapour. «Déçu de voir que ce ne sont _pas seulement les résultats qui entrent en jeu_. Je me bats dur pour faire de mon mieux à chaque course et arriver ici, ne sachant pas ce que je vais faire l’année prochaine, c’est difficile à avaler» se désole le pilote qui aura 22 ans lundi prochain. 

Un vrai talent doit rester sur la grille - Pierre GASLY, sur le “cas Ocon”

Même Pierre Gasly, ancien rival d’Ocon sur les pistes normandes, se dit troublé par la situation : « Il y a clairement un problème ! La F1 devrait trouver le moyen d'être un peu plus juste. Pour assurer qu'un vrai talent y reste. La performance devrait être le seul critère pour être sur la grille» estime l’autre Normand du circuit, rassuré lui sur son avenir après sa promotion chez Red Bull en 2019.

Esteban Ocon, pour l'instant sans avenir confirmé en Formule 1 - Maxppp
Esteban Ocon, pour l'instant sans avenir confirmé en Formule 1 © Maxppp - Hoch ZWEI

Pour prolonger sa carrière, Ocon devra encore frapper les esprits ce week-end sur le tortueux circuit de Singapour. En espérant bénéficier des derniers développements aérodynamiques apportés par son écurie «Nous amenons une évolution sur cette course et nous avons hâte de la tester. Si nous pouvons tout faire fonctionner comme il le faut, j’espère que nous pourrons conserver notre position à l’avant du milieu de grille» espère le pilote normand. C’est le bon côté du rachat de l’écurie : les nouveaux dirigeants peuvent enfin financer la construction de nouvelles pièces pour rester au contacts de Haas et Renault, les deux écuries régulièrement dans le match pour décrocher des points au championnat du monde.

Pierre Gasly impatient de rejouer avec les meilleurs

Sur ce circuit de Marina Bay, Ocon et les autres écuries du milieu de grille pourrait retrouver Pierre Gasly parmi leurs adversaires les plus dangereux. Singapour est en effet l’un des circuits les plus favorables à sa Toro Rosso. «Nous savions que les deux dernières courses, à Spa et Monza, seraient compliquées, mais sur le papier, Singapour devrait nous convenir un peu plus» s’impatiente déjà le pilote de Bois-Guillaume, heureux de retrouver un terrain moins défavorable au moteur Honda qui équipe sa voiture. Sur ce tracé de cinq kilomètres, seuls 50 % de la distance se fait à pleine charge, accélérateur au plancher. Il faut serpenter entre les 23 virages plutôt lents et Pierre Gasly a largement prouvé depuis le début de la saison sa capacité à briller sur ces tracés sinueux, où la puissance moteur est moins cruciale pour laisser s’exprimer les qualités d’un châssis.

Pierre Gasly espère illuminer la course nocturne de Singapour - Maxppp
Pierre Gasly espère illuminer la course nocturne de Singapour © Maxppp - Hoch ZWEI

Pour espérer s’offrir un nouveau coup d’éclat, Pierre Gasly devra surmonter certains obstacles. Tout d’abord sa méconnaissance du tracé «ma seule expérience de Singapour est quand j'ai assisté à la course comme troisième pilote de Red Bull Racing, ça tourne beaucoup c'est très technique» observe le Normand. «Mais j'ai au moins pu voir la course de près et cela m'a permis de voir l'humidité et ce que donne une course en nocturne, il faut s'habituer au roulage sous l'éclairage artificiel». Singapour est aussi le circuit réputé le plus exigeant pour les pilotes. Aucun droit à l’erreur parce que la piste est bordée de rails et il faut enchaîner deux heures de pilotage au cordeau dans un climat étouffant «Je me suis entraîné pour résister à la chaleur» détaille Gasly. «J’ai porté plus de vêtements que d’ordinaire pour beaucoup transpirer». Le Normand aura ce week-end une vraie occasion de briller, à condition de dompter ce circuit particulièrement exigeant. Les statistiques indiquent 100 % de chances d'intervention de la voiture de sécurité sur ce tracé où, plus qu'ailleurs, les pilotes risquent de partir à la faute. 

Horaires du Grand Prix de Singapour

  • Vendredi : essais libres 1 et 2
  • Samedi : essais libres 3 et qualifications
  • Dimanche : Départ du Grand Prix à 14h10