Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : sombre Grand Prix de Singapour pour Esteban Ocon et Pierre Gasly

dimanche 16 septembre 2018 à 16:22 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un seul pilote normand à l'arrivée du Grand Prix de Singapour. Pierre Gasly termine 13e. La course d'Esteban Ocon s'est achevée dès le troisième virage après un accrochage avec son coéquipier. Un coup dur pour le natif d'Evreux toujours sans garanties sur son avenir en Formule 1.

Esteban Ocon bien qualifié mais vite éliminé au Grand Prix de Singapour de Formule 1
Esteban Ocon bien qualifié mais vite éliminé au Grand Prix de Singapour de Formule 1 © Maxppp - Franck ROBICHON

Normandie, France

Un Grand Prix de Singapour très décevant pour les deux pilotes normands de la Formule 1. Esteban Ocon a mis pied à terre dès le troisième virage alors que Pierre Gasly n'a pas pu jouer le top 10 malgré un coup stratégique dans sa gestion des pneus. Il termine 13e.

Esteban Ocon éliminé dans le premier tour

Qualifications : 9e. C’est rare mais Ocon a été nettement battu par son coéquipier Sergio Perez. Quatre dixièmes d’écart en raison d’une petite faute de pilotage "Mon tour en Q3 n’était pas idéal parce que j’ai “brossé le mur” et cela m’a probablement coûté un peu de temps.” explique le pilote ébroïcien…. qui domine quand même Perez 11-4 en qualifications depuis le début de la saison. 

Course : Le scénario catastrophe pour Ocon : Auteur d'un bon départ il tente de passer Perez par l'extérieur dès le troisième virage. Mais le Mexicain le touche et l'expédie dans le mur ! C'est l'abandon du Normand avec 500 mètres de course. "Sorry guy's" se désole Perez à la radio. Puis le pilote de l'autre Force India explique qu'il n'a pas vu l'attaque de son coéquipier avec qui les relations étaient pacifiées depuis le début de la saison après une cohabitation très orageuse en 2017.

La direction de course n'a pas identifié un coupable dans l'accrochage fratricide entre les voitures roses. Mais Perez sera en revanche clairement responsable d'un autre accrochage (avec la Williams de Sirotkin) au 34e tour. 

Esteban Ocon subit sur cette piste de Marina Bay le cinquième abandon de sa carrière en Formule 1. Et à quatre reprises (Brésil 2017, Azerbaïdjan, France et donc Singapour cette saison) il a été éliminé dès le premier tour.... sans que sa responsabilité soit clairement engagée. Mais évidemment cet incident survient au plus mauvais moment pour le natif d'Evreux à l'avenir incertain en Formule 1.

Esteban Ocon, un abandon au mauvais moment - Maxppp
Esteban Ocon, un abandon au mauvais moment © Maxppp - Hoch ZWEI

Pierre Gasly distancé après un départ encourageant

Qualifications : 15e. Grosse désillusion pour Gasly, qui espérait trouver à Singapour un circuit favorable à la Toro Rosso. Il se plaint d’une manque d’adhérence et pour lui la course s’annonce difficile. 

Course : Excellent départ du Bois-Guillaumais qui gagne trois places en grillant la politesse aux deux Sauber et qui profite de l'accident d'Ocon. Gasly trouve rapidement un bon rythme et pointe toujours au 12e rang après dix tours. Il s'est élancé avec les gommes les plus tendres et il parvient à les maintenir en bon état contrairement à certains adversaires déjà passés aux stands. Le Normand grimpe en 9e position, sous la pression de Leclerc avec un maigre avantage d'une seconde sur le futur pilote Ferrari. Mais le Monégasque fini par passer 27e tour lorsque les pneus de Gasly s'effondrent brutalement. Il est manifestement resté un peu trop longtemps en piste avec des gommes à l'agonie.

Le Normand s'arrête immédiatement aux stands pour les changer et il ressort avant-dernier.  Gasly va rapidement revenir sur son coéquipier Hartley et le dépasser. Puis il enchaîne avec une attaque réussit sur Sirotkin. Une petite remontée à priori pour l'honneur mais le voici quand même 14e après 40 tours. 

Il passera la fin de la course à deux secondes de Grosjean, sans chercher à l'attaquer sachant que le Français doit subir une pénalité de cinq secondes à l'arrivée pour avoir ignoré les drapeaux bleus. Après quasiment deux heures de course Pierre Gasly est classé 13e à l'arrivée de ce Grand Prix de Singapour. Une position bien éloignée de ses ambitions initiales sur ce tracé de Marina Bay, l'un des rares circuits où la Toro Rosso est moins handicapée par le déficit de puissance pure de son moteur Honda. 

Pierre Gasly dans la nuit à Singapour - Maxppp
Pierre Gasly dans la nuit à Singapour © Maxppp - Diego AZUBEL

Classement championnat du monde 

Ce Grand Prix de Singapour voit Esteban Ocon perdre une place au championnat du monde, dépassé par Alonso (classé 7e). Pas de changement pour Pierre Gasly. 

  • 11e : Esteban Ocon - 45 points
  • 13e : Pierre Gasly - 28 points

Prochaine course le 30 septembre : Grand Prix de Russie