Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : Course verrouillée pour Ocon (9e), Gasly privé de frein au Grand Prix de Russie

dimanche 30 septembre 2018 à 16:02 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Pas vraiment la joie pour les pilotes normands au Grand Prix de Russie de Formule 1 ce week-end des 29 et 30 septembre 2018. Esteban Ocon termine 9e bloqué derrière un Magnussen aux méthodes toujours contestables. Pierre Gasly a dû renoncer très tôt.

Esteban Ocon, sur le rapide circuit de Sotchi (Grand Prix de Russie)
Esteban Ocon, sur le rapide circuit de Sotchi (Grand Prix de Russie) © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Esteban Ocon a repris sa moisson de points en terminant 9e du Grand Prix de Russie ce dimanche 30 septembre 2018. Mais le Normand peut regretter sa petite faute en qualifications qui lui a valu de prendre le départ derrière le (trop ?) rugueux Kevin Magnussen. La course a été brève pour Pierre Gasly privé de freins avant et contraint à l’abandon.

Esteban Ocon coincé derrière le plus teigneux des pilotes 

Qualification : 6e. Solide prestation du pilote ébroïcien dans l’exercice du samedi. Une légère faute dans la Q3 lui a coûté la 5e place enlevée par Kevin Magnussen. Mais dans cette période tourmentée, il s’impose devant son coéquipier Sergio Perez. Le départ sera surveillé de près après l’accrochage entre les deux Force India au départ du dernier Grand Prix.

Départ : Mauvais envol d’Ocon immédiatement doublé par Leclerc. Il tente de le repasser dans le premier tour avant de voir le futur pilote Ferrari rapidement prendre le large. Le jeune normand est donc 7e à la fin du premier tour. Puis il perdra une nouvelle position à profit de Verstappen en pleine remontée après un départ en fond de grille. Commence alors une course frustrante pour Ocon, bloquée derrière un Kevin Magnussen impossible à dépasser. Le Danois est rapide en ligne droite (moteur Ferrari sur sa Haas) et toujours très agressif dans ses défenses, n’hésitant à changer de trajectoire au freinage. 

Faute de pouvoir passer le rugueux Scandinave, Ocon bénéficiera de ses méthodes en piste : au 19e tour Magnussen va tasser Sainz hors piste ce qui permettra au Normand de gagner une position en dépassant l’Espagnol.

Mais sinon il va passer l’intégralité du Grand Prix derrière la Haas n°20. L’équipe Force India lui demandera même de laisser passer Perez (26e tour) pour laisser le Mexicain partir à l’assaut. Avant de rétablir les positions douze boucles plus tard en constatant l’impossibilité de faire sauter le verrou danois. Esteban Ocon termine ce Grand Prix de Russie à la 9e place devant son coéquipier Perez. Trois places perdues en course aux profits de Verstappen (5e), Ricciardo (6e) et Leclerc (7e). "J'avais un peu plus de vitesse mais impossible de passer la Haas" déplore le Normand une fois franchie la ligne d'arrivée.

Deux nouveaux points pour Esteban Ocon, 9e du Grand Prix de Russie de Formule 1 - Maxppp
Deux nouveaux points pour Esteban Ocon, 9e du Grand Prix de Russie de Formule 1 © Maxppp - Hoch ZWEI

Esteban Ocon marque deux nouveaux points au championnat du monde. Sa régularité dans le top 10 (8 sur 11 depuis Monaco) lui permet de rester dans la course à la 7e place au classement final (voir ci-dessous). Ce sera son objectif d’ici à la fin de la saison pour améliorer son classement de l’an dernier et surtout pour prouver qu’il mérite sa place sur la grille

Un court Grand Prix de Russie pour Pierre Gasly : abandon dès le 5e tour - Maxppp
Un court Grand Prix de Russie pour Pierre Gasly : abandon dès le 5e tour © Maxppp - Hoch ZWEI

Pierre Gasly sans freins 

Qualification : 13e mais rétrogradé 17e. Qu’attendre de ce Grand Prix que son écurie Toro Rosso semble “balancer” ? Un changement de  moteur lors des essais vendredi a entraîné une pénalité de départ. Tout ça pour revenir au bloc motopropulseur initial dans le but d’économiser le nouveau ! Difficile pour le Bois-Guillaumais d’espérer un résultat sur ce circuit de Sotchi au tracé défavorable à la Toro Rosso/Honda. 

Course : Départ catastrophique pour Gasly, d’abord scotché sur la piste lorsque les feux rouges s’éteignent puis en tête à queue dès le quatrième virage. Le Normand est bon dernier à la fin du premier tour ! Quatre boucles plus loin c’est le retour au stand et l’abandon à cause d’un problème de freins : “Dès le départ j’ai trouvé la pédale trop longue” précise le pilote Toro Rosso au micro de Canal +. “Puis rapidement je n’ai plus que les freins arrières”. Ce qui explique son passage hors piste avec une voiture totalement immaîtrisable au freinage…..

Course ultra brève de Gasly après les échecs des Grands Prix d’Italie et de Singapour. La fin de saison s’annonce pénible au sein d’une écurie Toro Rosso (et surtout du motoriste Honda) où la priorité est clairement de préparer déjà la saison 2019.

Championnat du monde : 

La victoire de Lewis Hamilton permet au Britannique d'accroître son avance en tête du championnat du monde des pilotes : il compte désormais 50 points d'avance sur Sebastian Vettel. C'est beaucoup plus serré dans la zone des pilotes normands. Ocon peut espérer dépasser son classement de l'an dernier (8e) tandis que Pierre Gasly, toujours 13e, reste menacé par deux pilotes.

  • 7/ Kevin MAGNUSSEN : 53 points
  • 8/ Nico HULKENBERG : 53 points
  • 9/ Fernando ALONSO : 50 points
  • 10/ Sergio PEREZ : 47 points
  • 11/ Esteban OCON :  47 points
  • 12/ Carlos SAINZ : 38 points
  • 13 / Pierre GASLY : 28 points
  • 14/ Romain GROSJEAN : 27 points
  • 15/ Charles LECLERC : 21 points