Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : Pas de miracle pour Ocon - Gasly dans les points au Grand Prix de Belgique

dimanche 26 août 2018 à 16:52 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Esteban Ocon (6e) et Pierre Gasly (9e) ce dimanche au Grand Prix Belgique de Formule 1. Le pilote ébroïcien n'a pas pu résister au retour de Mercedes et Red Bull, mais il peut regretter son premier tour et le dépassement de son coéquipier. Pierre Gasly encore parfait avec la modeste Toro Rosso.

Esteban Ocon ce dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps (Grand Prix de Belgique)
Esteban Ocon ce dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps (Grand Prix de Belgique) © Maxppp - Valdrin XHEMAJ

Normandie, France

Un doublé normand dans les points ce dimanche au Grand Prix de Belgique. Esteban Ocon, brillant troisième en qualification, n'a pas pu résister aux retours des Red Bull et Mercedes. Il termine sixième sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pierre Gasly, encore irréprochable, s'offre la neuvième place

Esteban Ocon logiquement dominé par les voitures plus rapides

Qualifications : Le jeune normand a été la vedette de la séance qualificative avec sa brillante et inattendue troisième place sur la grille. Preuve qu'il a les nerfs solides face aux incertitudes sur son avenir alors que ses qualités de pilote sont reconnues par l'ensemble du paddock. 

Esteban Ocon tout sourire à l'issue de sa remarquable qualification samedi après-midi - Maxppp
Esteban Ocon tout sourire à l'issue de sa remarquable qualification samedi après-midi © Maxppp - Valdrin XHEMAJ

Course : Bon envol du Normand qui protège sa troisième position au premier virage. Puis il se montre offensif sur Vettel et Hamilton pour tenter de passer en tête mais il se retrouve sur la mauvaise trajectoire au freinage des Combes. Ocon est passé par son coéquipier Perez et se retrouve donc quatrième lorsque la course est neutralisée dans ce premier tour (cinq voitures endommagées dans le milieu du peloton !).

La course reprend au cinquième tour et Ocon doit composer avec Verstappen en embuscade. Le Néerlandais double deux tours plus tard avant d’avaler Perez quelques minutes plus tard. Impossible pour les Force India de résister à la puissance de la Red Bull. Au quinzième tour Ocon pointe à trois secondes de son coéquipier. C'est donc en cinquième position qu'il franchit le cap de la mi-course, avec un matelas de six secondes d'avance sur Grosjean (6e). La vague de changements de pneus ne modifiera pas la hiérarchie.

Au trentième tour Ocon est logiquement dépassé par la Mercedes de Bottas. Le Normand est sixième. Il avait profité de la pluie en qualifications pour s'inviter en deuxième ligne mais la hiérarchie s'est donc remise en place pour cette course disputée sur piste sèche. Ocon se retrouve à distance des Mercedes, Ferrari et Red Bull rescapées, mais avec une avance stabilisée à six secondes sur la Haas de Grosjean.  Seul regret, il est distancé à huit secondes de son coéquipier Sergio Perez. Le Normand va terminer la course en sixième position, avec une pointe de regret en repensant au premier tour lorsque son coéquipier a su le surprendre. «J'ai perdu une place au profit de Sergio (Perez), alors que j'aurais peut-être pu prendre la tête. Il m'a manqué un mètre. On ne saura jamais. Au freinage c'était trop serré, j'ai préféré être prudent. Je regarderai les images pour savoir ce que j'aurais pu faire différemment » confie-t-il avant de porter un regard plus global sur ce Grand Prix : «Mais ça reste un bon week-end pour nous, 5e et 6e. Il faut continuer sur cette lancée lors des prochaines courses.» ILe pilote ébroîcien égale toutefois ses meilleurs résultats de la saison (sixième déjà à Monaco et en Autriche).

Le nouveau sans-faute de Pierre Gasly

Qualifications : Pour son retour au volant après l'annonce de sa promotion chez Red Bull en 2019, Pierre Gasly s'est arrêté aux portes de la Q3 (onzième chrono). Il gagne quand même une place sur la grille en profitant de la pénalité moteur imposée à la Mercedes de Valtteri Bottas. 

Course : Gasly parvient à éviter les incidents au premier virage puis il profite des dégâts sur les voitures de Raïkkonën et Ricciardo pour gagner deux places. Le pilote Toro Rosso est huitième à l’issue du premier tour, bouclé derrière la voiture de sécurité (voir plus haut). 

La Toro Rosso de Pierre Gasly sur le circuit vallonné de Spa-Francorchamps (Belgique) - Maxppp
La Toro Rosso de Pierre Gasly sur le circuit vallonné de Spa-Francorchamps (Belgique) © Maxppp - Valdrin XHEMAJ

Au restart le Normand conserve cette place malgré la menace d’Ericsson avec sa Sauber équipée du moteur Ferrari. Pas simple pour Gasly handicapé par le manque de puissance du bloc Honda dans les immenses lignes droites du circuit wallon. Il maintient la Sauber à plus d’une seconde (donc hors DRS) avant de voir une Flèche d’argent apparaître dans ses rétros : la Mercedes de Bottas, partie en fond de grille, en pleine remontée. Le pilote finlandais va passer sans difficulté, Gasly se retrouve donc neuvième au vingtième tour. Position qu’il conservera à l’issue de la vague d’arrêts au stand pour changer les pneus.

Pierre Gasly amorce les dix derniers tours dans une position isolée. Toujours neuvième, à dix secondes de Magnussen (8e) et avec une marge sensiblement équivalente sur Ericsson, son plus proche poursuivant. Une position qu'il conservera jusqu'au drapeau à damier. Certes ce n'est pas son meilleur résultat de la saison mais pour la première fois il place la Toro Rosso dans les points sur un circuit de vitesse pure. Un exploit avec le moteur Honda ! 

Classement du Championnat du monde des pilotes : Esteban Ocon gagne une place, désormais 11e avec 37 points. Pierre Gasly reste 13e mais porte son capital à 28 points.  Après ce Grand Prix de rentrée les écuries vont immédiatement enchaîner avec un nouveau rendez-vous dès dimanche prochain à Monza (Italie). Ce sera d'ailleurs la dernière course en Europe.