Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Formule 1 - Grand Prix d’Espagne : encore un top 10 pour Esteban Ocon et Pierre Gasly

La régularité des pilotes normands s’est encore confirmée ce dimanche lors du Grand Prix d’Espagne de formule 1. Esteban Ocon et Pierre Gasly, classés 9e et 10e, terminent pour la troisième fois d’affilée dans les points. Avec des stratégies totalement opposées !

Une troisième top 10 consécutif pour Esteban Ocon (ici a volant de l'Alpine) et Pierre Gasly
Une troisième top 10 consécutif pour Esteban Ocon (ici a volant de l'Alpine) et Pierre Gasly - James MOYE@DPPI

L’endurance d’Esteban Ocon, un magnifique sprint final pour Pierre Gasly. Les deux pilotes normands ont usé de stratégie radicalement opposées ce dimanche au Grand Prix d’Espagne. Pour terminer bord à bord avec un maigre dixième de seconde d’écart sur la ligne d'arrivée. Ocon est le seul pilote qui a réussi à convertir une course à un seul changement de pneumatiques. Ce qui lui a valu une fin de Grand Prix délicate, contre des adversaires qui avaient renouvelé leurs gommes une seconde fois. L’Ébroïcien a résisté pour finir 9e, en s’offrant ainsi une troisième entrée consécutive dans les points. 

Régularité identique de Pierre Gasly, qui a d’abord vécu un premier tiers de course très difficile : un mauvais départ puis une pénalité de cinq secondes pour se retrouver dernier. Mais il a pu enchaîner les dépassements, en particulier dans l’emballage final, pour effacer les Aston Martin, Alfa Romeo et l’Alpine d‘Alonso. Une course au courage récompensée par la 10e place

Classement du Grand Prix d'Espagne 2021
Classement du Grand Prix d'Espagne 2021

Stratégie risquée pour Esteban Ocon

Contexte : Remarquablement qualifié en troisième ligne, Esteban Ocon doit s’attendre à un Grand Prix difficile, avec derrière lui une Ferrari, une Red Bull et les deux McLaren. Le Normand pourrait revivre un début de course similaire au Grand Prix du Portugal lorsqu’il avait dû s’incliner contre des voitures plus rapides que son Alpine.

Course : Départ difficile pour Ocon, gêné par Leclerc et obligé de se présenter côté corde dans le premier virage. Il est débordé par Ricciardo (McLaren) puis dépassé par Perez (Red Bull) dans le premier tour. Deux positions de perdues pour l’Alpine qui se retrouve septième. Trois places devant l’autre voiture bleue aux mains de Fernando Alonso. 

Le pilote normand laisse filer Perez et se concentre sur ses défenses contre Sainz (Ferrari). L’Alpine s’arrête aux stands un tour après la Ferrari et les positions se sont inversées. Désormais c’est Ocon qui est derrière Sainz. Le Normand perd rapidement du terrain, signe que les deux pilotes ne sont pas sur la même stratégie. Le Français ménage ses pneus pour s’épargner un nouvel arrêt, alors que l’Espagnol est dans une logique de sprint quitte à refaire un passage aux stands.

Les choix stratégiques se confirment à moins de 20 tours de la fin. Tous les pilotes du top 10 repassent, plus ou moins tôt, par les stands pour ressortir avec des pneus tendres. Esteban Ocon, provisoirement remonté en 6e position, vit une fin de course difficile avec ses pneus très usés. Il lui faut trouver le bon dosage entre la vitesse et la préservation de ses gommes. Sans surprise, il devra successivement s’incliner lors des attaques de Ricciardo, Sainz et Norris. Mais le Normand termine 9e pour inscrire deux nouveaux points au championnat du monde des pilotes. Très loin devant son coéquipier Alonso (17e) qui s’est effondré en fin de Grand Prix. Reste à savoir si cette stratégie à un arrêt était vraiment la bonne pour un Esteban Ocon auteur du 5e chrono la veille en qualifications… 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pierre Gasly : de la dernière à la dixième place

Contexte : La baisse de forme d’AphaTauri, déjà perceptible au GP du Portugal, s’est confirmée lors des qualifications, sur ce circuit de Barcelone considéré comme le point de référence annuel sur la qualité des monoplaces. Pour la première fois de la saison, Pierre Gasly n’a pas pu atteindre le top 10. Il choisi la gomme tendre pour commencer la course, même si sa position hors top 10 lui offrait la possibilité de se démarquer des leaders.

Course : Départ délicat pour Gasly qui perd une place et pointe au 13e rang, derrière les Aston Martin, à l’issue du premier tour. Quelques minutes plus tard, la direction communique une pénalité de cinq secondes pour une infraction lors du départ. Le Normand était trop avancé par rapport à son emplacement prévu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pierre Gasly s’arrête dès le 19e tour pour passer des pneus mediums (et purger sa pénalité). Il ressort bon dernier et manifestement parti pour une course à deux arrêts. Le Normand va rapidement se débarrasser des voitures les plus lentes (Alfa Romeo, Williams et Haas) pour remonter au douzième rang peu après la mi-course. Puis il replonge en effectuant son second changement de pneus. 

Mais heureusement pour lui tous les pilotes (exceptés ceux d’Alpine et Raikkonen) vont basculer vers une course à deux arrêts, ce qui va remettre le Normand dans le match pour le top 10. Et comme au Portugal il y a une semaine, Gasly parvient, au panache, à aller chercher le point de la dixième place. En s’offrant au passage quelques jolis dépassements sur d’anciens champions du monde (Raikkonen, Vettel et Alonso). Il termine même bord à bord avec l’Alpine d'Esteban Ocon.

Encore beaucoup de pugnacité pour Pierre Gasly, remonté à la 10e place
Encore beaucoup de pugnacité pour Pierre Gasly, remonté à la 10e place - Samo Vidic@Red Bull Content Pool

Le Grand Prix a été remporté par Lewis Hamilton à l'issue d'un nouveau duel contre Max Verstappen. Le Britannique conforte sa place de leader du championnat du monde. Esteban Ocon et Pierre Gasly occupent les 9e et 10e places. Prochain rendez dans deux semaines avec le prestigieux Grand Prix de Monaco.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess